×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 38     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 38
André Chouraqui


L’inspiré dans la fosse

1 Shephatyah bèn Matân, avec Guedalyahou bèn Pashhour, Ioukhal bèn Shèlèmyahou et Pashhour bèn Malkyah, entend les paroles dont Irmeyahou parle à tout le peuple pour dire :
2 « Ainsi dit IHVH-Adonaï : L’habitant de cette ville mourra par l’épée, par la famine, par la peste. Qui sortira chez les Kasdîm vivra. Son être sera pour lui un butin, et il vivra.
3 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Cette ville sera donnée, donnée, en main de l’armée du roi de Babèl. Il l’investira. »
4 Les chefs disent au roi : « Que cet homme soit donc mis à mort ! Oui, il relâche ainsi les mains des hommes de guerre qui restent dans cette ville, et les mains de tout le peuple, pour leur parler de ces paroles. Car cet homme ne demande pas la paix pour ce peuple, mais seulement le malheur. »
5 Le roi Sidqyahou dit : « Le voici entre vos mains, puisque le roi ne peut rien contre vous. »
6 Ils prennent Irmeyahou et le jettent dans la fosse de Malkhyahou, le fils du roi, dans la cour de surveillance. Ils y envoient Irmeyahou avec des cordes. Dans la fosse pas d’eaux, mais du limon. Irmeyahou s’enfonce dans le limon. Le Koushi sauve l’inspiré

Le Koushi sauve l’inspiré

7 ‹ Èbèd-Mèlèkh, le Koushi, un homme, un eunuque de la maison du roi, entend qu’ils ont donné Irmeyahou à la fosse. Le roi siège à la porte de Biniamîn.
8 ‹ Èbèd-Mèlèkh sort de la maison du roi ; il parle au roi et dit :
9 « Mon maître, le roi, ces hommes méfont dans tout ce qu’ils font contre Irmeyahou, l’inspiré, qu’ils ont jeté dans la fosse. Il mourra là-dessous, face à la famine, car il n’y a plus de pain dans la ville. »
10 Le roi l’ordonne à ’Èbèd-Mèlèkh, le Koushi, pour dire : « Prends en ta main, d’ici, trente hommes, et fais remonter Irmeyahou, l’inspiré, de la fosse avant qu’il ne meure. »
11 ‹ Èbèd-Mèlèkh prend les hommes en sa main. Il vient dans la maison du roi, sous le Trésor. Il prend de là des chiffons usés et des hardes usées. Il les lance à Irmeyahou dans la fosse, avec des cordes.
12 ‹ Èbèd-Mèlèkh, le Koushi, dit à Irmeyahou : « Mets donc les chiffons et les hardes usées sous les aisselles de tes mains, sous les cordes. » Irmeyahou fait ainsi.
13 Ils tirent Irmeyahou par les cordes et le montent de la fosse. Irmeyahou habite la cour de surveillance.
14 Le roi Sidqyahou envoie prendre chez lui Irmeyahou, l’inspiré, par la troisième entrée de la maison de IHVH-Adonaï. Le roi dit à Irmeyahou : « Je te demande une parole. N’efface pas pour moi une seule parole. »
15 Irmeyahou dit à Sidqyahou : « Si je te le rapportais, ne me mettrais-tu pas à mort, à mort ? Et si je te conseillais, tu ne m’entendrais pas ! »
16 Le roi Sidqyahou jure à Irmeyahou, en secret, pour dire : « Vive IHVH-Adonaï, qui a fait pour nous cet être-là : je ne te mettrai pas à mort, je ne te livrerai pas à la main de ces hommes qui cherchent ton être. »
17 Irmeyahou dit à Sidqyahou : Ainsi dit IHVH-Adonaï, Elohîms Sebaot, l’Elohîms d’Israël : « Si tu sortais, tu sortais vers les chefs du roi de Babèl, tu ferais vivre ton être, et cette ville ne serait pas incendiée au feu. Tu vivrais, toi, et ta maison.
18 Mais si tu ne sors pas vers les chefs du roi de Babèl, cette ville sera donnée en main des Kasdîm. Ils l’incendieront au feu ; et toi, tu n’échapperas pas à leur main. »
19 Le roi Sidqyahou dit à Irmeyahou : « Moi, je me tracasse pour les Iehoudîm qui sont tombés chez les Kasdîm, qu’ils ne me donnent à leurs mains et qu’ils ne me torturent. »
20 Irmeyahou dit : « Ils ne te donneront pas. Entends donc la voix de IHVH-Adonaï pour tout ce dont je te parle : ce sera bien pour toi et ton être vivra.
21 Si tu refuses de sortir, voici la parole que IHVH-Adonaï m’a fait voir.
22 Voici : toutes les femmes qui restent dans la maison du roi de Iehouda seront expulsées pour les chefs du roi de Babèl. Et elles diront : ‹ Ils t’ont incité et ils t’ont pu, les hommes de ta paix ! Ils ont noyé ton pied dans la fange ; ils ont reculé en arrière ! ›
23 Toutes tes femmes et tes fils seront expulsés vers les Kasdîm. Toi, tu n’échapperas pas à leur main ; oui, tu seras saisi par la main du roi de Babèl, et cette ville sera incendiée au feu. »
24 Sidqyahou dit à Irmeyahou : « Que personne ne sache ces paroles, et tu ne mourras pas.
25 Quand les chefs entendront que je t’ai parlé, ils viendront vers toi et te diront : ‹ Rapporte-nous donc ce que tu as dit au roi. N’en efface rien pour nous et nous ne te mettrons pas à mort. Que t’a dit le roi  ? ›
26 Dis-leur : ‹ Moi, j’ai fait monter ma supplication en face du roi, pour qu’il ne me fasse pas retourner dans la maison de Iehonatân pour y mourir’. »
27 Tous les chefs viennent à Irmeyahou et le questionnent. Il leur rapporte toutes ces paroles que le roi lui avait ordonné de dire. Ils se taisent loin de lui. Non, la parole n’est pas entendue.
28 Irmeyahou habite la cour de surveillance jusqu’au jour où Ieroushalaîm est investie. Et c’est quand Ieroushalaîm est investie.

Cette Bible est dans le domaine public.