×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Irmeyahou 18     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Irmeyahou 18
André Chouraqui


Un instant !

1 La parole qui était à Irmeyahou, de IHVH-Adonaï, pour dire :
2 Lève-toi, descends à la maison du potier. Là, je te ferai entendre mes paroles.
3 Je descends à la maison du potier. Le voici, il fait de l’ouvrage sur la double pierre.
4 Le vase qu’il fait de glaise est détruit dans la main du potier. Il retourne, et fait un autre vase, comme il est droit de faire aux yeux du potier.
5 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï pour me dire :
6 Ne pourrais-tu agir avec vous, comme ce potier, maison d’Israël ? harangue de IHVH-Adonaï. Vous êtes dans ma main, maison d’Israël, comme la glaise dans la main du potier.
7 Un instant ! Je parlerai sur la nation, sur le royaume, pour lâcher, démanteler et perdre.
8 Mais elle retourne, cette nation, de son mal dont je parlais ; et je regrette le malheur que j’avais pensé lui faire.
9 Et un instant ! Je parlerai sur la nation, sur le royaume, pour bâtir et planter.
10 Mais elle fait le mal à mes yeux en n’entendant pas ma voix, et je regrette le bienfait dont j’avais dit lui faire du bien.
11 Maintenant, dis donc à l’homme de Iehouda, aux habitants de Ieroushalaîm, pour dire : Ainsi dit IHVH-Adonaï : Voici, moi-même, je forge contre vous le malheur. Je pense contre vous une pensée. Retournez donc, chaque homme de sa route mauvaise ; améliorez vos routes, vos agissements !
12 Mais ils disent : « Désespéré ! Oui, nous irons derrière nos pensées. Hommes, nous agirons selon l’opiniâtreté d’un cœur mauvais. » La nuque, non les faces

La nuque, non les faces

13 Aussi, ainsi dit IHVH-Adonaï : Questionnez donc les peuples ! Qui en a entendu de pareilles ! Du scandale, elle en a beaucoup fait, la vierge d’Israël !
14 Le roc abandonne-t-il le champ ? La neige, le Lebanôn ? Les eaux courantes, les liquides glacés, tarissent-ils ?
15 Oui, mon peuple m’a oublié ; ils encensent la vanité, qui les fait trébucher sur leurs routes, les sentiers de pérennité, pour aller sur des chemins, sur une route non frayée,
16 pour mettre leur terre en désolation : un persiflage en pérennité. Tout passant se désolera sur elle et hochera de la tête.
17 Comme au souffle du levant, je les disperserai face à l’ennemi. La nuque, et non les faces, je les verrai, le jour de leur désastre. Tués par la mort

Tués par la mort

18 Ils disent : « Allez ! Pensons contre Irmeyahou des pensées. Non, elle n’est pas perdue, la tora, pour le desservant, le conseil pour le sage, ni la parole pour l’inspiré ! Allez ! Frappons-le sur la langue ; ne soyons plus attentifs à toutes ses paroles ! »
19 Sois-moi attentif, IHVH-Adonaï ; entends la voix de mes disputeurs !
20 Se paye-t-il par du mal, le bien ? Oui, ils forent une fosse pour mon être. Souviens-toi de ce que je me suis dressé en face de toi, pour parler d’eux en bien, pour détourner d’eux ta fièvre.
21 Aussi, donne leurs fils à la famine, saigne-les à l’épée. Leurs femmes seront désenfantées, veuves ; leurs hommes seront tués par la mort ; leurs adolescents frappés par l’épée, à la guerre.
22 La clameur s’entendra de leurs maisons, quand tu feras venir contre eux une armée, soudain. Oui, ils ont foré une fosse pour me capturer ; ils ont enfoui des pièges pour mes pieds.
23 Et toi, IHVH-Adonaï, tu as pénétré tous leurs conseils contre moi, pour la mort. N’absous pas leur tort ; leur faute en face de toi, ne l’efface pas ! Qu’ils trébuchent en face de toi ! Au temps de ta fulmination, agis contre eux !

Cette Bible est dans le domaine public.