×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iesha‘yahou 31     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iesha‘yahou 31
André Chouraqui


Misraîm, un humain !

1 Hoïe, ceux qui descendent en Misraîm pour de l’aide ! Ils s’appuient sur les chevaux, ils se sécurisent sur la charrerie, oui, nombreuse ; et sur les cavaliers, oui, très vigoureux. Mais ils ne considèrent pas le sacré d’Israël, ils ne consultent pas IHVH-Adonaï.
2 Lui aussi est sage, il fera venir le mal, il n’écartera pas ses paroles, il se lèvera contre la maison des malfaiteurs, contre l’aide des ouvriers de fraude.
3 Misraîm, un humain, pas un Él ! Leurs chevaux, de la chair, pas du souffle ! IHVH-Adonaï tend la main, l’aide trébuche, l’aidé tombe ; tous ensemble ils sont achevés.
4 Oui, ainsi IHVH-Adonaï m’a dit : Quand le lion avec le lionceau gronde sur sa proie, quand le plein des pâtres est convoqué contre lui, il ne s’effare pas de leurs voix, il ne répond pas à leur tumulte. Ainsi IHVH-Adonaï Sebaot descend pour militer sur le mont Siôn, sur sa colline.
5 Comme les oiseaux volent, ainsi, IHVH-Adonaï Sebaot défend Ieroushalaîm ; il défend et secourt, il bondit et délivre.
6 Retournez à celui avec qui ils ont aggravé l’écart, fils d’Israël !
7 Oui, en ce jour l’homme rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or que vos mains vous ont faites : une faute.
8 Mais Ashour tombe à l’épée de nul-homme ; l’épée de nul-homme le dévore. Il s’enfuit face à l’épée ; ses adolescents sont pour la corvée.
9 Son rocher d’épouvante passe ; ses chefs s’effarent d’une bannière. Harangue de IHVH-Adonaï, qui a une lueur en Siôn, un four à Ieroushalaîm.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf