×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 92     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 92
André Chouraqui


Sur le luth, à la harpe

1 Chant. Poème. Pour le jour du shabat.
2 Il est bien de célébrer IHVH-Adonaï, de chanter ton nom, Suprême.
3 De rapporter au matin ton chérissement, ton adhérence dans les nuits,
4 sur le luth, à la harpe, au murmure de la lyre.
5 Oui, tu me réjouis, IHVH-Adonaï, par ton œuvre ; je jubile au fait de tes mains.
6 Qu’ils sont grands, tes faits, IHVH-Adonaï, fort profondes, tes pensées !
7 L’homme stupide ne le pénètre pas, le fou ne discerne pas cela : à la floraison des criminels, comme de l’herbe,
8 tous les ouvriers de fraude croissent pour être exterminés à jamais.
9 Toi, altier, en pérennité, IHVH-Adonaï !
10 Oui, voici, tes ennemis, IHVH-Adonaï ; oui, voici, tes ennemis perdront ; tous les ouvriers de la fraude se diviseront.
11 Tu exaltes ma corne comme celle des antilopes ; je suis pétri d’huile luxuriante.
12 Mon œil regarde ceux qui me fixent ; mon oreille entend ceux qui se lèvent contre moi, les malfaiteurs.
13 Le juste fleurit comme un dattier ; il s’épanouit comme un cèdre du Lebanôn.
14 Plantés dans la maison de IHVH-Adonaï, ils fleuriront sur les parvis de notre Elohîms.
15 Ils prospèrent dans la sénescence, pleins de sève et luxuriants,
16 pour le rapporter : Oui, il est droit, IHVH-Adonaï, mon roc, sans forfait en lui !

Cette Bible est dans le domaine public.