×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 1 19.6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 1 19.6
André Chouraqui


Élyahou fuit Izèbèl

1 Ahab rapporte à Izèbèl tout ce qu’avait fait Élyahou, et qu’il les avait tous tués, tous les inspirés, à l’épée.
2 Izèbèl envoie un messager à Élyahou pour dire : « Ainsi les Elohîms feront et ainsi ils ajouteront : oui, en ce temps, demain je mettrai ton être comme l’être de l’un d’eux. »
3 Il voit, se lève et va vers son être. Il vient à Beér Shèba’ en Iehouda. Il y laisse son adolescent.
4 Lui, il va au désert, un jour de route. Il vient, s’assoit sous un genêt, demande la mort de son être et dit : « Assez, maintenant, IHVH-Adonaï ! Prends mon être ! Moi-même je ne suis pas meilleur que mes pères ! »
5 Il se couche, sommeille sous un genêt. Et voici, un messager le touche. Il lui dit : « Lève-toi et mange ! »
6 Il regarde, et voici, à son chevet un gâteau, des braises et un bocal d’eau. Il mange, boit, retourne et se couche.
7 Le messager de IHVH-Adonaï retourne une deuxième fois. Il le touche et dit : « Lève-toi ! Mange. Oui, la route sera longue pour toi ! »
8 Il se lève, mange et boit. Il va dans la force de cette nourriture quarante jours et quarante nuits, jusqu’au mont d’Elohîms, à Horéb. Un silence subtil

Un silence subtil

9 Il vient là, vers la grotte, nuite là, et voici à lui la parole de IHVH-Adonaï. Il lui dit : « Comment, toi ici, Élyahou ?
10 Il dit : « J’arde, j’arde pour IHVH-Adonaï, l’Elohîms Sebaot. Oui, ils ont abandonné ton pacte, les Benéi Israël. Ils ont cassé tes autels, ils ont tué tes inspirés à l’épée. Je reste moi seul ; et ils cherchent mon être pour le prendre. »
11 Il dit : « Sors. Tiens-toi sur la montagne, face à IHVH-Adonaï. » Et voici, IHVH-Adonaï passe. Un souffle, grand et fort, ébranle les montagnes, brise les rochers, face à IHVH-Adonaï. Pas dans le souffle, IHVH-Adonaï. Et après le souffle, un séisme. Pas dans le séisme, IHVH-Adonaï.
12 Après le séisme, un feu. Pas dans le feu, IHVH-Adonaï. Après le feu, une voix, un silence subtil.
13 Et c’est quand Élyahou entend, il emmitoufle ses faces dans sa cape. Il sort et se tient à l’ouverture de la grotte. Et voici, vers lui une voix dit : « Comment, toi ici, Élyahou ?
14 Il dit : « J’arde, j’arde pour IHVH-Adonaï, l’Elohîms Sebaot. Oui, les Benéi Israël ont abandonné ton pacte. Ils ont cassé tes autels, ils ont tué tes inspirés à l’épée. Je reste moi seul ; et ils cherchent mon être, pour le prendre. »
15 IHVH-Adonaï lui dit : « Va. Retourne sur ta route, au désert, à Damèssèq. Viens, messie Hazaél, pour roi sur Arâm.
16 Tu messieras Iéhou bèn Nimshi pour roi d’Israël. Èlisha‘ bèn Shaphat, d’Abél Mehola, tu le messieras pour inspiré, à ta place.
17 Et c’est Iéhou, il tuera les rescapés de l’épée de Hazaél ; et les rescapés de l’épée de Iéhou, Èlisha‘ les tuera.
18 Je laisse en Israël sept mille hommes, tous les genoux qui n’ont pas ployé devant Ba’al, et toute bouche qui ne l’a pas baisé. »

Vocation d’Èlisha’

19 Il va là et trouve Èlisha‘ bèn Shaphat qui laboure. Douze paires de bœufs sont en face de lui, lui avec le douzième. Élyahou passe devant lui et jette sa cape sur lui.
20 Il abandonne les bovins, court derrière Élyahou et dit : « Je baiserai donc mon père et ma mère, puis j’irai derrière toi. » Il lui dit : « Va, retourne. Oui, qu’ai-je fait pour toi ?
21 Il s’en retourne derrière lui, prend une paire de bovins et les sacrifie. Avec l’attelage des bovins, il cuit leur chair, la donne au peuple, et ils mangent. Il se lève, va derrière Élyahou et officie pour lui.

Cette Bible est dans le domaine public.