Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Timothée 5.4

1 Timothée 5.4 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Si quelque veuve a des fils ou des petits-fils, qu’ils apprennent premièrement à exercer leur piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs pères et a leurs mères ce qu’ils ont reçu d’eux : car c’est une chose agréable à Dieu.
MARMais si quelque veuve a des enfants, ou des enfants de ses enfants, qu’ils apprennent premièrement à montrer leur piété envers leur propre maison, et à rendre la pareille à ceux dont ils sont descendus : car cela est bon et agréable devant Dieu.
OSTMais si une veuve a des enfants, ou des enfants de ses enfants, qu’ils apprennent premièrement à exercer leur piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux ; car cela est bon et agréable à Dieu.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRmais si une veuve a des enfants ou des descendants, qu’ils apprennent avant tout à exercer la piété envers leur propre maison, et à reconnaître les soins de leurs ascendants, car cela est agréable aux yeux de Dieu.
LAUMais si quelque veuve a des enfants ou des petits enfants, qu’ils apprennent premièrement à exercer leur piété envers leur propre maison et à rendre à leurs parents ce qu’ils en ont reçu ; car cela est bon et agréable devant Dieu.
OLTSi une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent d’abord à montrer leur piété envers leur propre famille et à payer leurs parents de retour, car c’est une chose agréable à Dieu.
DBYmais si quelque veuve a des enfants ou des descendants, qu’ils apprennent premièrement à montrer leur piété envers leur propre maison et à rendre à ceux dont ils descendent les soins qu’ils en ont reçus, car cela est agréable devant Dieu.
STAMais quant à une veuve qui a des enfants ou des petits-enfants, c’est à ceux-ci à apprendre les premiers s’acquitter envers leur famille de leurs devoirs de piété filiale et à payer leurs parents de retour ; car cela est agréable à Dieu.
BANMais si, quelque veuve a des enfants, ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant toutes choses à exercer leur piété envers leur propre maison, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux ; car cela est agréable à Dieu.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGSi une veuve a des fils ou des petits-fils, qu’elle (leur) apprenne avant tout à gouverner sa (leur) maison et à rendre la pareille à ses (leurs) parents ; car cela est agréable à Dieu.
FILCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LSGSi une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant tout à exercer la piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux ; car cela est agréable à Dieu.
SYNMais si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant tout à exercer leur piété envers leur propre famille, et à payer de retour leurs parents ; car cela est agréable à Dieu.
CRASi une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant tout à exercer la piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux.
BPCEt si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, que ceux-ci soient formés d’abord à être pieux envers leur propre famille et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu : car cela est agréable à Dieu.
JERSi une veuve a des enfants ou des petits-enfants, il faut avant tout leur apprendre à pratiquer la piété envers leur propre famille et à payer leurs parents de retour. Voilà ce qui plaît à Dieu.
TRISi une veuve a des enfants ou des petits- enfants, qu’ils apprennent d’abord à pratiquer la piété envers leur propre famille et à payer leurs parents de retour ; car cela est agréé devant Dieu.
NEGSi une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent avant tout à exercer la piété envers leur propre famille, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux; car cela est agréable à Dieu.
CHUSi une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent d’abord à vénérer leur propre maison et à payer de retour leurs parents. Oui, cela est accepté en face d’Elohîms.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPQuand une veuve a près d’elle des enfants qu’elle a mis au monde, ceux-ci doivent d’abord apprendre leurs devoirs envers leur propre famille et rendre à leurs parents ce qu’ils doivent. Voilà ce qui est correct devant Dieu.
S21Si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu’ils apprennent à exercer la piété d’abord envers leur propre famille et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux, car cela est agréable à Dieu.
KJFMais si une veuve a des enfants, ou des enfants de ses enfants, qu’ils apprennent premièrement à exercer leur piété envers leur propre maison, et à rendre à leurs parents ce qu’ils ont reçu d’eux; car cela est bon et agréable à Dieu.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsi qua autem vidua filios aut nepotes habet discant primum domum suam regere et mutuam vicem reddere parentibus hoc enim acceptum est coram Deo
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTεἰ δέ τις χήρα τέκνα ἢ ἔκγονα ἔχει, μανθανέτωσαν πρῶτον τὸν ἴδιον οἶκον εὐσεβεῖν καὶ ἀμοιβὰς ἀποδιδόναι τοῖς προγόνοις, τοῦτο γάρ ἐστιν ἀπόδεκτον ἐνώπιον τοῦ θεοῦ.