Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 12.20

Actes 12.20 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Or il était irrité contre les Tyriens et les Sidoniens : mais ils le vinrent trouver d’un commun accord ; et ayant gagné Blaste, qui était chambellan du roi, ils demandèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance des terres du roi.
MAROr il était dans le dessein de faire la guerre aux Tyriens et aux Sidoniens ; mais ils vinrent à lui d’un commun accord ; et ayant gagné Blaste, qui était Chambel- lan du Roi, ils demandèrent la paix, parce que leur pays était nourri de celui du Roi.
OSTOr, Hérode était en hostilité avec les Tyriens et les Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord, et ayant gagné Blastus, chambellan du roi, ils demandèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGROr, il se trouvait en hostilité avec les Tyriens et les Sidoniens ; ceux-ci se rendirent ensemble auprès de lui, et, ayant gagné Blastus le chambellan du roi, ils sollicitaient la paix parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
LAUOr Hérode était fort irrité contre les Tyriens et les Sidoniens ; mais ils vinrent vers lui d’un commun accord, et ayant gagné Blaste, chambellan du Roi, ils demandèrent la paix, parce que leur pays était alimenté par celui du Roi.
OLTIl était en hostilité avec les Tyriens et les Sidoniens. Ceux-ci se rendirent ensemble auprès de lui, et, ayant gagné Blaste, chambellan du roi, ils lui demandèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
DBYOr il était très irrité contre les Tyriens et les Sidoniens ; mais ils vinrent à lui d’un commun accord, et ayant gagné Blaste le chambellan du roi, ils demandèrent la paix, parce que leur pays était nourri par celui du roi.
STALes gens de Tyr et de Sidon avaient des difficultés avec lui ; ils vinrent ensemble le trouver et, ayant gagné à leur cause Blastus, son chambellan, ils sollicitèrent un arrangement parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
BANOr Hérode était en hostilité avec les Tyriens et les Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord ; et ayant gagné Blaste, chambellan du roi, ils demandaient la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGOr, il était irrité contre les Tyriens et les Sidoniens. Mais d’un commun accord ils vinrent à lui, et ayant gagné Blastus, qui était chambellan du roi, ils demandaient la paix, parce que leurs contrées tiraient leur subsistance de celle du roi.
FILOr, il était irrité contre les Tyriens et les Sidoniens. Mais d’un commun accord ils vinrent à lui, et ayant gagné Blastus, qui était chambellan du roi, ils demandaient la paix, parce que leurs contrées tiraient leur subsistance de celle du roi.
LSGHérode avait des dispositions hostiles à l’égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord ; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
SYNOr, Hérode avait des sentiments hostiles contre les Tyriens et les Sidoniens. Ils se rendirent auprès de lui d’un commun accord, et, ayant gagné Blastus, son chambellan, ils demandèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
CRAHérode était en hostilité avec les Tyriens et les Sidoniens ; ceux-ci vinrent ensemble le trouver, et ayant gagné Blastus, son chambellan, ils lui demandèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance des terres du roi.
BPCIl était irrité contre les Tyriens et les Sidoniens, qui d’un commun accord se présentèrent à lui, après avoir gagné Blastus, le camérier du roi. Ils demandaient la paix parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
JERHérode était en conflit aigu avec les gens de Tyr et de Sidon. D’un commun accord ceux-ci se présentèrent devant lui et, après avoir gagné Blastus, le chambellan du roi, ils sollicitaient la paix. Leur pays, en effet, tirait sa subsistance de celui du roi.
TRIHérode était fort irrité contre les gens de Tyr et de Sidon. Ceux-ci d’un commun accord vinrent le trouver et, après avoir gagné Blastus, le chambellan du roi, ils demandaient la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
NEGHérode avait des dispositions hostiles à l’égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
CHUHèrôdès écume alors furieusement contre les hommes de Sor et de Sidôn. D’un commun accord, ils viennent à lui. Ayant persuadé Blastos, le chambellan du roi, ils demandent la paix, parce que leur pays est nourri par la royauté.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPHérode était alors en conflit avec les habitants de Tyr et de Sidon. Ceux-ci se mirent d’accord pour se présenter devant lui car leur territoire dépendait de celui du roi pour son alimentation. Ils gagnèrent à leur cause Blastos, le maître du palais du roi, et ils demandèrent la paix.
S21Hérode était en conflit avec les Tyriens et les Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord et, après avoir gagné Blastus, le responsable de sa chambre, ils demandèrent la paix parce que leur région dépendait de celle du roi pour son ravitaillement.
KJFOr Hérode était très mécontent avec ceux de Tyre et de Sidon; mais ils vinrent à lui d’un commun accord, et ayant gagné Blastus, le chambellan du roi, ils désiraient la paix, parce que leur pays était nourri par le pays du roi.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULerat autem iratus Tyriis et Sidoniis at illi unianimes venerunt ad eum et persuaso Blasto qui erat super cubiculum regis postulabant pacem eo quod alerentur regiones eorum ab illo
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἮν ⸀δὲ θυμομαχῶν Τυρίοις καὶ Σιδωνίοις· ὁμοθυμαδὸν δὲ παρῆσαν πρὸς αὐτόν, καὶ πείσαντες Βλάστον τὸν ἐπὶ τοῦ κοιτῶνος τοῦ βασιλέως ᾐτοῦντο εἰρήνην διὰ τὸ τρέφεσθαι αὐτῶν τὴν χώραν ἀπὸ τῆς βασιλικῆς.