×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 18.10

Apocalypse 18.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Apocalypse 18.10  Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! Malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement !

Segond dite « à la Colombe »

Apocalypse 18.10  Retenus à distance par la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone, la ville forte ! En une seule heure est venu ton jugement

Nouvelle Bible Segond

Apocalypse 18.10  Se tenant à distance par crainte de son tourment, ils diront : Quel malheur ! Quel malheur ! La grande ville, Babylone, la ville forte ! En une seule heure est venu ton jugement !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Apocalypse 18.10  Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement !

Segond 21

Apocalypse 18.10  Ils se tiendront à distance, par crainte de son tourment, et ils diront : « Malheur ! Malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure ton jugement est venu ! »

Les autres versions

Bible du Semeur

Apocalypse 18.10  Ils se tiendront à bonne distance, de peur d’être atteints par ses tourments : « Malheur ! Malheur ! gémiront-ils, la grande ville, ô Babylone, ville puissante ! Une heure a suffi pour l’exécution de ton jugement ! »

Traduction œcuménique de la Bible

Apocalypse 18.10  Ils se tiendront à distance par crainte de son tourment, et ils diront :
Malheur ! Malheur !
O grande cité, Babylone, cité puissante,
il a suffi d’une heure pour que tu sois jugée !

Bible de Jérusalem

Apocalypse 18.10  retenus à distance par peur de son supplice : "Hélas, hélas ! Immense cité, ô Babylone, cité puissante, car une heure a suffi pour que tu sois jugée !"

Bible Annotée

Apocalypse 18.10  se tenant à distance, dans la crainte de son tourment, et disant : Malheur ! Malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ; car en une seule heure est venu ton jugement !

John Nelson Darby

Apocalypse 18.10  se tenant loin par crainte de son tourment, et disant : Hélas ! hélas ! la grande ville, Babylone la ville forte ! car en une seule heure son jugement est venu.

David Martin

Apocalypse 18.10  Et ils se tiendront loin pour la crainte de son tourment, et diront : hélas ! hélas ! Babylone, la grande Cité, cette Cité si puissante, comment ta condamnation est-elle venue en un moment ?

Osterwald

Apocalypse 18.10  Ils se tiendront loin, dans la crainte de sa torture, et ils diront : Malheur ! malheur ! La cité, la grande Babylone, la ville puissante, car sa condamnation est venue en une heure !

Auguste Crampon

Apocalypse 18.10  Se tenant à distance, par crainte de ses tourments, ils diront : « Malheur ! Malheur ! Ô grande ville, Babylone, ô puissante cité, en une heure est venu ton jugement ! »

Lemaistre de Sacy

Apocalypse 18.10  Ils se tiendront loin d’elle, dans la crainte de ses tourments, et ils diront : Hélas ! hélas ! grande ville, Babylone, ville si puissante ! ta condamnation est venue en un moment.

André Chouraqui

Apocalypse 18.10  Debout, au loin, en frémissant de son tourment, ils disent : « Oïe ! Oïe ! la cité, la grande, Babèl, la cité, la forte ! En une heure, ton jugement est venu ! »

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Apocalypse 18.10  ἀπὸ μακρόθεν ἑστηκότες διὰ τὸν φόβον τοῦ βασανισμοῦ αὐτῆς λέγοντες· Οὐαὶ οὐαί, ἡ πόλις ἡ μεγάλη, Βαβυλὼν ἡ πόλις ἡ ἰσχυρά, ὅτι μιᾷ ὥρᾳ ἦλθεν ἡ κρίσις σου.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Apocalypse 18.10  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Versions étrangères

New Living Translation

Apocalypse 18.10  They will stand at a distance, terrified by her great torment. They will cry out, "How terrible, how terrible for Babylon, that great city! In one single moment God's judgment came on her."