×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jacques 2.25

Jacques 2.25 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Jacques 2.25  Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Jacques 2.25  Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?

Segond 21

Jacques 2.25  Rahab la prostituée n’a-t-elle pas, de la même manière, été considérée comme juste sur la base de ses actes, lorsqu’elle a accueilli les messagers et les a fait partir par un autre chemin ?

Les autres versions

Bible Annotée

Jacques 2.25  Et de même aussi Rahab, la prostituée, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et les fit partir par un autre chemin ?

John Nelson Darby

Jacques 2.25  Et pareillement Rahab aussi, la prostituée, n’a-t-elle pas été justifiée par les œuvres, ayant reçu les messagers et les ayant mis dehors par un autre chemin ?

David Martin

Jacques 2.25  Pareillement Rahab l’hospitalière, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, quand elle eut reçu les messagers, et qu’elle les eut mis dehors par un autre chemin ?

Ostervald

Jacques 2.25  De même aussi Rahab la courtisane, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers, et les fit sortir par un autre chemin ?

Lausanne

Jacques 2.25  De même aussi Rahab, la prostituée, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, quand elle reçut les messagers et qu’elle les fit sortir par un autre chemin ?

Vigouroux

Jacques 2.25  De même aussi Rahab, la femme de mauvaise vie, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, recevant les messagers, et les renvoyant par un autre chemin ?[2.25 Voir Josué, 2, 4 ; Hébreux, 11, 31. — Rahab… recevant à Jéricho les espions de Josué.]

Auguste Crampon

Jacques 2.25  De même Rahab, la courtisane, ne fut-elle pas justifiée par les œuvres, quand elle reçut les envoyés de Josué et les fit partir par un autre chemin ?

Lemaistre de Sacy

Jacques 2.25  Rahab aussi, cette femme débauchée, ne fut-elle pas justifiée de même par les œuvres, en recevant chez elle les espions de Josué , et les renvoyant par un autre chemin ?

Zadoc Kahn

Jacques 2.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Jacques 2.25  ὁμοίως δὲ καὶ Ῥαὰβ ἡ πόρνη οὐκ ἐξ ἔργων ἐδικαιώθη, ὑποδεξαμένη τοὺς ἀγγέλους καὶ ἑτέρᾳ ὁδῷ ἐκβαλοῦσα;

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Jacques 2.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Jacques 2.25  similiter autem et Raab meretrix nonne ex operibus iustificata est suscipiens nuntios et alia via eiciens