×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Colossiens 2.16

Colossiens 2.16 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats :

Segond Nouvelle Édition de Genève

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats :

Segond 21

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou à propos d’une fête, d’un nouveau mois ou du sabbat :

Les autres versions

Bible Annotée

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou à propos d’une fête, ou d’une nouvelle lune, ou des sabbats,

John Nelson Darby

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne le manger ou le boire, ou à propos d’un jour de fête ou de nouvelle lune, ou de sabbats,

David Martin

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous condamne pour le manger ou pour le boire, ou pour la distinction d’un jour de Fête, ou [pour un jour] de nouvelle lune, ou pour les sabbats.

Ostervald

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous condamne au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’un jour de fête, ou de nouvelle lune, ou de sabbats ;

Lausanne

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge sur le manger ou sur le boire, ou en matière de fête ou de nouvelle lune ou de sabbat{Grec de sabbats.}

Vigouroux

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous juge au sujet du manger et du boire, ou à propos d’un jour de fête, ou d’une nouvelle lune, ou des sabbats,[2.16 L’Apôtre veut dire que personne ne doit donner du scrupule aux Colossiens, sur certaines observances de la loi mosaïque, en prétendant qu’elles sont obligatoires pour les chrétiens.]

Auguste Crampon

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous condamne sur le manger et le boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune ou d’un sabbat :

Lemaistre de Sacy

Colossiens 2.16  Que personne donc ne vous condamne pour le manger et pour le boire, ou sur le sujet des jours de fête, des nouvelles lunes, et des jours de sabbat ;

Zadoc Kahn

Colossiens 2.16  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Colossiens 2.16  Μὴ οὖν τις ὑμᾶς κρινέτω ἐν βρώσει ⸀ἢ ἐν πόσει ἢ ἐν μέρει ἑορτῆς ἢ νουμηνίας ἢ σαββάτων,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Colossiens 2.16  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Colossiens 2.16  nemo ergo vos iudicet in cibo aut in potu aut in parte diei festi aut neomeniae aut sabbatorum