×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Corinthiens 8.12

2 Corinthiens 8.12 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car lorsqu’un homme a une grande volonté de donner, Dieu la reçoit, ne demandant de lui que ce qu’il peut, et non ce qu’il ne peut pas.
MARCar si la promptitude de la volonté précède, on est agréable selon ce qu’on a, et non point selon ce qu’on n’a pas.
OSTCar, si la promptitude de la volonté existe, on est agréable à Dieu, selon ce qu’on a, et non selon ce qu’on n’a pas.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRcar, si la bonne volonté existe, elle plaît selon ce qu’elle a, et non selon ce qu’elle n’a pas, à sa disposition ;
LAUCar si la prompte volonté y est, on est agréé selon ce qu’on a, et non selon ce qu’on n’a pas.
OLTQuand la bonne volonté existe, elle est agréable, pourvu qu’on donne à raison de ce qu’on peut, non à raison de ce qu’on ne peut pas.
DBYcar si la promptitude à donner existe, elle est agréable selon ce qu’on a, non selon ce qu’on n’a pas ;
STAQuand on donne de bon coeur, on est bien venu d’après ce qu’on a, non d’après ce qu’on n’a pas ;
BANcar pourvu que la prompte volonté y soit, elle est agréable selon ce qu’elle a, et non selon ce qu’elle n’a pas.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCar lorsque la volonté est prompte, elle est agréée selon ce qu’elle a, et non selon ce qu’elle n’a pas.
FILCar lorsque la volonté est prompte, elle est agréée selon ce qu’elle a, et non selon ce qu’elle n’a pas.
LSGLa bonne volonté, quand elle existe, est agréable en raison de ce qu’elle peut avoir à sa disposition, et non de ce qu’elle n’a pas.
SYNCar, si l’on donne de bon coeur, suivant ce qu’on a, — et non suivant ce qu’on n’a pas, — on est agréable à Dieu.
CRAQuand la bonne volonté existe, elle est agréable, à raison de ce que l’on a, et non de ce que l’on n’a pas.
BPCCar si la promptitude à donner existé, elle est agréable dans la proportion de ce que l’on a et non de ce que l’on n’a pas.
TRICar, lorsque l’ardeur y est, elle est agréée selon ce qu’on a, non selon ce qu’on n’a pas.
NEGLa bonne volonté, quand elle existe, est agréable en raison de ce qu’elle peut avoir à sa disposition, et non de ce qu’elle n’a pas.
CHUOui, si le désir est là, il est accepté pour ce qu’il a et non pour ce qu’il n’a pas.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPSi l’enthousiasme est là, on sera remercié tenant compte de ce qu’on a et non de ce qu’on n’a pas.
S21Quand la bonne volonté existe, on est bien accueilli en fonction de ce que l’on a, et non de ce que l’on n’a pas.
KJFCar s’il y a premièrement un esprit voulant, c’est accepté selon ce qu’on a, et non pas selon ce qu’on n’a pas.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsi enim voluntas prompta est secundum id quod habet accepta est non secundum quod non habet
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTεἰ γὰρ ἡ προθυμία πρόκειται, καθὸ ἐὰν ⸀ἔχῃ εὐπρόσδεκτος, οὐ καθὸ οὐκ ἔχει.