×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Actes 5.26

Actes 5.26 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Alors le capitaine des gardes du temple partit avec ses officiers, et les amena sans violence : car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
MARAlors le Capitaine du Temple avec les huissiers s’en alla, et il les amena sans violence : car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
OSTAlors le capitaine s’en alla avec les huissiers, et les amena sans violence ; car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRAlors le chef des gardes étant parti avec ses satellites les ramena toutefois sans violence, car ils craignaient d’être lapidés par le peuple,
LAUAlors le chef de la garde s’en étant allé avec les huissiers, les amena sans violence ; car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
OLTAlors le commandant partit avec ses agents, et les amena, mais sans employer la force, pour ne pas être lapidés, car ils craignaient le peuple.
DBYAlors le commandant, avec les huissiers, s’en alla et les amena sans violence ; car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
STALe capitaine du Temple partit alors avec ses agents et les amena, mais sans employer la force, car ils avaient peur du peuple qui aurait pu les lapider.
BANAlors le commandant du temple, s’en étant allé avec les huissiers, les amena, sans violence ; car ils craignaient le peuple, ils avaient peur d’être lapidés.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGAlors le capitaine (magistrat) s’y rendit avec ses agents (archers), et les amena sans violence ; car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
FILAlors le capitaine s’y rendit avec ses agents, et les amena sans violence; car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
LSGAlors le commandant partit avec les huissiers, et les conduisit sans violence, car ils avaient peur d’être lapidés par le peuple.
SYNAlors le commandant du temple s’y rendit avec les agents, et il les amena, toutefois sans violence, car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
CRALe commandant se rendit aussitôt avec ses agents, et les amena sans leur faire violence, car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
BPCAlors le chef de la police du Temple partit avec ses hommes et amena les apôtres sans les molester ; ils craignaient en effet d’être lapidés par le peuple.
JERAlors le commandant du Temple partit avec ses hommes et ramena les apôtres, mais sans violence, car ils craignaient le peuple, qui aurait pu les lapider.
TRIAlors le commandant du Temple partit avec les gardes et les amena, mais sans violence, car ils avaient peur d’être lapidés par le peuple.
NEGAlors le commandant partit avec les huissiers, et les conduisit sans violence, car ils avaient peur d’être lapidés par le peuple.
CHULe commandant va là avec ses intendants ; ils les prennent, mais sans violence : oui, ils frémissent que le peuple ne les lapide.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLe chef de la police du Temple s’y rend alors avec les auxiliaires et il les amène, mais sans violence, car ils n’ont pas envie de se faire lapider par le peuple
S21Alors le commandant partit avec les gardes et les ramena, mais sans violence car ils avaient peur d’être lapidés par le peuple.
KJFAlors le capitaine s’en alla avec les officiers, et les amena sans violence; car ils craignaient d’être lapidés par le peuple.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULtunc abiit magistratus cum ministris et adduxit illos sine vi timebant enim populum ne lapidarentur
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTτότε ἀπελθὼν ὁ στρατηγὸς σὺν τοῖς ὑπηρέταις ⸀ἤγαγεν αὐτούς, οὐ μετὰ βίας, ἐφοβοῦντο γὰρ τὸν λαόν, ⸀μὴ λιθασθῶσιν.