Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 3.29

Jean 3.29 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC L’époux est celui à qui est l’épouse ; mais l’ami de l’époux, qui se tient debout et qui l’écoute, est ravi de joie à cause qu’il entend la voix de l’époux. Je me vois donc maintenant dans l’accomplissement de cette joie.
MARCelui qui possède l’Epouse est l’Epoux ; mais l’ami de l’Epoux qui assiste, et qui l’entend, est tout réjoui par la voix de l’Epoux ; c’est pourquoi cette joie que j’ai, est accomplie.
OSTCelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui est présent et qui l’écoute, est ravi de joie d’entendre la voix de l’époux ; et cette joie, qui est la mienne, est parfaite.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAML’époux est celui à qui est l’épouse ; mais l’ami de l’époux, qui se tient debout et l’écoute, se réjouit d’une grande joie à cause de la voix de l’époux. Cette joie donc a été pleinement mienne.
PGRCelui qui possède l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui est présent et qui l’entend, est plein de joie à cause de la voix de l’époux ; cette joie donc, qui est la mienne, a été accomplie ;
LAUCelui qui a l’épouse, est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient debout et qui l’entend, est ravi de joie à cause de la voix de l’époux ; cette joie donc, qui est la mienne, est à son comble.
OLTCelui qui a l’épouse est l’époux; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’écoute, est ravi de joie d’entendre la voix de l’époux: cette joie donc est la mienne, et elle est parfaite.
DBYCelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui assiste et l’entend, est tout réjoui à cause de la voix de l’époux ; cette joie donc, qui est la mienne, est accomplie.
STAL’époux c’est celui qui a l’épouse ; l’ami de l’époux qui se tient près de lui et l’écoute, est réjoui d’une grande joie par la voix de l’époux. Cette joie-là est pleinement mienne.
BANCelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’écoute, est ravi de joie d’entendre la voix de l’époux ; cette joie donc qui est la mienne est parfaite.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et l’écoute, est ravi de joie à cause de la voix de l’époux (épouse). Cette joie qui est la mienne est complète.[3.29 Se réjouit de joie ; hébraïsme, pour éprouver une grande joie, être ravi de joie. — L’ami de l’époux. Voir Matthieu, 9, 15.]
FILCelui qui a l’épouse est l’epoux; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et l’écoute, est ravi de joie à cause de la voix de l’époux. Cette joie qui est la mienne est complète.
LSGCelui à qui appartient l’épouse, c’est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l’époux : aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite.
SYNCelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient près de lui et qui l’écoute, est ravi de joie en entendant la voix de l’époux ; et c’est là ma joie, qui est parfaite.
CRACelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’écoute, est ravi de joie à la voix de l’époux. Or cette joie qui est la mienne, elle est pleinement réalisée.
BPCCelui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient près de lui et qui l’écoute, est ravi de joie à la voix de l’époux. Cette joie, c’est la mienne, et elle est à son comble.
JERQui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux qui se tient là et qui l’entend, est ravi de joie à la voix de l’époux. Telle est ma joie, et elle est complète.
TRICelui qui a l’épousée est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’entend, est ravi de joie à la voix de l’époux ; c’est donc ma joie, la mienne, et elle est en plénitude.
NEGCelui à qui appartient l’épouse, c’est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l’époux : aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite.
CHUCelui qui a l’épouse, c’est l’époux. Mais l’ami de l’époux, qui est là et l’entend, se chérit de chérissement à la voix de l’époux. Voici, ce chérissement est mien en plénitude.
JDCQui a l’épouse est l’époux. Mais l’ami de l’époux, qui se tient là et l’entend, se réjouit de joie à la voix de l’époux. Cette joie donc est mienne en plénitude.
TREcelui à qui appartient la jeune mariée c’est lui le mari mais l’ami du mari celui qui se tient debout et qui l’entend il se réjouit de joie à cause de la voix du mari et donc cette joie qui est la mienne elle est achevée
BDPL’épouse est pour l’époux; l’ami de l’époux se tient près de lui et fait ce qu’il lui dit. Et toute sa joie est d’entendre la voix de l’époux. Voilà pourquoi je suis pleinement heureux.
S21Celui qui a la mariée, c’est le marié, mais l’ami du marié, qui se tient là et qui l’entend, éprouve une grande joie à cause de la voix du marié. Ainsi donc, cette joie qui est la mienne est parfaite.
KJFCelui qui a l’épouse est l’époux; mais l’ami de l’époux, qui assiste et l’entend, se réjouit grandement à cause de la voix de l’époux: ainsi donc ma joie est accomplie.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULqui habet sponsam sponsus est amicus autem sponsi qui stat et audit eum gaudio gaudet propter vocem sponsi hoc ergo gaudium meum impletum est
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὁ ἔχων τὴν νύμφην νυμφίος ἐστίν· ὁ δὲ φίλος τοῦ νυμφίου ὁ ἑστηκὼς καὶ ἀκούων αὐτοῦ, χαρᾷ χαίρει διὰ τὴν φωνὴν τοῦ νυμφίου. αὕτη οὖν ἡ χαρὰ ἡ ἐμὴ πεπλήρωται.