Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jean 11.49

Jean 11.49 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais l’un d’eux, nommé Caïphe, qui était le grand prêtre de cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ;
MARAlors l’un d’eux appelé Caïphe, qui était le souverain Sacrificateur de cette année là, leur dit : vous n’y entendez rien.
OSTMais Caïphe, l’un d’entre eux, qui était souverain sacrificateur de cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ;
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMUn d’eux, nommé Caïphe, qui étoit Grand-Prêtre cette année, leur dit : Vous n’y entendez rien,
PGROr l’un d’entre eux, Caïaphas, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y entendez rien,
LAUEt l’un d’entre eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit :
OLTL’un d’eux, nommé Caïphe, souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: «Vous n’y entendez rien;
DBYEt l’un d’entre eux, appelé Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit :
STAL’un d’entre eux, Kaïphe qui, en cette année, était le grand-prêtre, leur dit : « Vous n’y entendez rien ;
BANMais l’un d’entre eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien,
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGMais l’un d’eux, nommé Caïphe, qui était le grand prêtre de cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien,[11.49 Voir Jean, 18, 14. — « Que signifient ces mots de saint Jean sur Caïphe : il était le pontife de cette année-là ? Les interprètes se divisent dans l’explication de ce passage. Suivant un certain nombre, par ces mots, Pontifex anni illius, répétés encore plus loin, saint Jean voudrait indiquer que c’était la première année du pontificat de Caïphe, le Sadducéen. Suivant d’autres, son intention serait de faire sentir l’avilissement du pontificat, sujet à passer, presque chaque année d’une personne à une autre, au gré des gouverneurs romains, et perdant à la fois l’inamovibilité, la considération et la sainteté. Plusieurs croient qu’il signale cette année entre les autres parce qu’elle a été marquée par des évènements d’une suprême importance, surtout par la substitution du sacerdoce de Jésus-Christ à celui d’Aaron. Toutes ces interprétations sont plausibles à quelque degré. Mais il ne paraît pas qu’on puisse supposer qu’Anne et Caïphe exerçaient alternativement le pontificat d’année en année. On n’a aucun exemple d’un pareil fait. S’il est dit dans les Actes des Apôtres qu’Anne était prince des prêtres, cela signifie seulement qu’il était à la tête d’une famille sacerdotale ; car saint Luc distingue parfaitement en cet endroit le grand-prêtre des princes des prêtres. Quant à la liaison qu’établit saint Jean entre la prophétie de Caïphe et son titre de grand-prêtre : « étant le pontife de cette année-là, il prophétisa, Â» il ne pouvait en être assuré que par révélation. C’était bien l’usage de recourir aux grands-prêtres dans les cas difficiles pour connaître la volonté de Dieu, et l’Ecriture en certains endroits semble leur attribuer des lumières surnaturelles. Mais rien n’autorise à dire que le don de prophétie fût une de leurs attributions. D’ailleurs ce mot de saint Jean, « il prophétisa Â», ne doit pas se prendre à la lettre, dit saint Thomas. Ce qui résulte des paroles de l’évangéliste, c’est que l’immolation du Sauveur a été décidée par celui qui avait la charge d’offrir chaque année le sacrifice d’expiation pour le peuple. Le grand-prêtre désigne bien ici et immole en quelque façon la victime divine qui va satisfaire pour les péchés du monde entier. En cela, il est, sans le savoir, l’instrument du ciel et l’organe de l’esprit de Dieu. Â» (L. BACUEZ.)]
FILMais l’un d’eux, nommé Caïphe, qui était le grand prêtre de cette année-là, leur dit: Vous n’y entendez rien,
LSGL’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ;
SYNMais l’un d’entre eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien !
CRAL’un d’eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : " Vous n’y entendez rien ;
BPCOr l’un d’eux, Caïphe, qui était pontife en cette année-là, leur dit : “Vous n’y entendez rien
JERMais l’un d’entre eux, Caïphe, étant grand prêtre cette année-là, leur dit : "Vous n’y entendez rien.
TRIL’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : “Vous n’y entendez rien, vous,
NEGL’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y comprenez rien ;
CHUL’un d’entre eux, Caïapha, le grand desservant de cette année-là, leur dit : « Vous ne connaissez rien !
JDCL’un d’entre eux, Caïphe, grand prêtre cette année-là, leur dit :
TREl’un d’entre eux qaïapha [c’est son nom] était le grand prêtre cette année là et il leur a dit vous vous ne connaissez rien
BDPÀ ce moment l’un d’eux intervint: c’était Caïphe, le Grand Prêtre pour cette année-là, et il dit: "Vous ne savez pas vous y prendre.
S21L’un d’eux, Caïphe, qui était grand-prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien ;
KJFEt l’un d’eux nommé Caïphe, qui était le grand prêtre cette année-là, leur dit, Vous ne savez rien du tout,
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULunus autem ex ipsis Caiaphas cum esset pontifex anni illius dixit eis vos nescitis quicquam
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTεἷς δέ τις ἐξ αὐτῶν Καϊάφας, ἀρχιερεὺς ὢν τοῦ ἐνιαυτοῦ ἐκείνου, εἶπεν αὐτοῖς· Ὑμεῖς οὐκ οἴδατε οὐδέν,