×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Marc 4.38

Marc 4.38 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Marc 4.38  Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Marc 4.38  Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ?

Segond 21

Marc 4.38  Et lui, il dormait à l’arrière sur le coussin. Ils le réveillèrent et lui dirent : « Maître, cela ne te fait rien que nous soyons en train de mourir ? »

Les autres versions

King James en Français

Marc 4.38  Et il était à la poupe de la barque, dormant sur un oreiller; et ils le réveillèrent et lui dirent: Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?

Bible Annotée

Marc 4.38  Et il était, lui, à la poupe, dormant sur l’oreiller. Et ils le réveillent et lui disent : Maître, ne te soucies-tu point de ce que nous périssons !

John Nelson Darby

Marc 4.38  Et il était, lui, à la poupe, dormant sur un oreiller ; et ils le réveillent et lui disent : Maître, ne te mets-tu pas en peine que nous périssions ?

David Martin

Marc 4.38  Or il était à la poupe, dormant sur un oreiller ; et ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne te soucies-tu point que nous périssions ?

Ostervald

Marc 4.38  Mais il était à la poupe, dormant sur un oreiller ; et ils le réveillèrent et lui dirent : Maître, ne te soucies-tu point de ce que nous périssons ?

Lausanne

Marc 4.38  et lui, il était à la poupe, dormant sur l’oreiller. Et ils le réveillent et lui disent : Docteur, ne te mets-tu point en peine de ce que nous périssons ?

Vigouroux

Marc 4.38  Et lui, il dormait à la poupe, sur un coussin. Ils le réveillent, et lui disent : Maître, vous est-il indifférent que nous périssions ?

Auguste Crampon

Marc 4.38  Lui cependant était à la poupe, dormant sur le coussin ; ils le réveillèrent et lui dirent : « Maître, n’avez-vous point de souci que nous périssions ? »

Lemaistre de Sacy

Marc 4.38  Jésus cependant était sur la poupe, dormant sur un oreiller ; et ils le réveillèrent, en lui disant : Maître ! ne vous mettez-vous point en peine de ce que nous périssons ?

Zadoc Kahn

Marc 4.38  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Marc 4.38  καὶ ⸂αὐτὸς ἦν⸃ ⸀ἐν τῇ πρύμνῃ ἐπὶ τὸ προσκεφάλαιον καθεύδων· καὶ ⸀ἐγείρουσιν αὐτὸν καὶ λέγουσιν αὐτῷ· Διδάσκαλε, οὐ μέλει σοι ὅτι ἀπολλύμεθα;

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Marc 4.38  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

Marc 4.38  et erat ipse in puppi supra cervical dormiens et excitant eum et dicunt ei magister non ad te pertinet quia perimus

La Septante

Marc 4.38  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !