×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 26.42

Matthieu 26.42 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGMatthieu 26.42Derechef il s’en alla pour la seconde fois, et pria, disant, Mon Pere, s’il n’est pas possible que cette coupe passe arriere de moi, sans que je la boive, ta volonté soit faite.
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Matthieu 26.42Il s’en alla encore prier une seconde fois, en disant : Mon Père ! si ce calice ne peut passer sans que je le boive, que votre volonté soit faite.
David Martin - 1744 - MARMatthieu 26.42Il s’en alla encore pour la seconde fois, et il pria, disant : mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe passe loin de moi, sans que je la boive ; que ta volonté soit faite.
Ostervald - 1811 - OSTMatthieu 26.42Il s’en alla encore pour la seconde fois, et pria disant : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe passe loin de moi sans que je la boive, que ta volonté soit faite.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHMatthieu 26.42Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMMatthieu 26.42Il s’en alla une seconde fois, et pria, disant : Mon Père ! si ce calice ne peut passer sans que je le boive, que votre volonté se fasse.
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRMatthieu 26.42S’étant retiré derechef une seconde fois, il fit cette prière : « Mon Père, si elle ne peut pas s’éloigner sans que je la boive, que Ta volonté se fasse. »
Bible de Lausanne - 1872 - LAUMatthieu 26.42S’étant éloigné de nouveau [et] pour la seconde fois, il pria, en disant : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe passe loin de moi sans que je la boive, que ta volonté soit faite !
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTMatthieu 26.42Il s’éloigna de nouveau, pour la seconde fois, et pria, disant: «Mon Père, si ce calice ne peut passer sans que je le boive, que ta volonté soit faite.»
John Nelson Darby - 1885 - DBYMatthieu 26.42Il s’en alla de nouveau une seconde fois, et il pria, disant : Mon Père, s’il n’est pas possible que ceci passe loin de moi, sans que je le boive, que ta volonté soit faite.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STAMatthieu 26.42De nouveau, une seconde fois, il s’éloigna et pria, en disant : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »
Bible Annotée - 1899 - BANMatthieu 26.42 Il s’en alla encore pour la seconde fois, et pria, disant : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe passe sans que je la boive, que ta volonté soit faite !
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKMatthieu 26.42Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGMatthieu 26.42Il S’en alla encore une seconde fois, et Il pria, en disant : Mon Père, si ce calice ne peut passer sans que Je le boive, que Votre volonté soit faite.
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILMatthieu 26.42Il S’en alla encore une seconde fois, et Il pria, en disant: Mon Père, si ce calice ne peut passer sans que Je le boive, que Votre volonté soit faite.
Louis Segond - 1910 - LSGMatthieu 26.42Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite !
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNMatthieu 26.42Il s’en alla encore pour la seconde fois, et il pria en disant: Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe passe sans que je la boive, que ta volonté soit faite!
Bible Augustin Crampon - 1923 - CRAMatthieu 26.42Il s’éloigna une seconde fois et pria ainsi : " Mon Père, si ce calice ne peut passer sans que je le boive, que votre volonté soit faite ! "
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCMatthieu 26.42S’étant éloigné encore pour la seconde fois, il priait disant : “Mon Père, si le calice ne peut passer sans que je le boive, que ta volonté soit faite !”
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRIMatthieu 26.42De nouveau, une seconde fois s’en étant allé, il pria, disant : “Mon Père, si cela ne peut passer sans que je le boive, que soit faite ta volonté !”
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGMatthieu 26.42Il s’éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite !
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUMatthieu 26.42Il s’en va de nouveau, une deuxième fois. Il prie et dit : « Mon père, si cela ne peut passer sans que je le boive, qu’il en soit selon ton vouloir ! »
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCMatthieu 26.42De nouveau, pour la deuxième fois, il s’en va. Il prie en disant : « Mon père, si cela ne peut passer sans que je le boive, ta volonté soit faite ! »
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TREMatthieu 26.42et il a recommencé une deuxième fois il s’est éloigné et il a prié et il a dit mon père s’il n’est pas possible que cela passe [loin de moi] sans que je le boive qu’elle soit faite ta volonté
Bible des Peuples - 1998 - BDPMatthieu 26.42De nouveau Jésus s’éloigne et il prie une deuxième fois: "Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite!”
Segond 21 - 2007 - S21Matthieu 26.42Il s’éloigna une deuxième fois et fit cette prière : « Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe s’éloigne [de moi] sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »
King James en Français - 2016 - KJFMatthieu 26.42Il s’en alla encore pour la seconde fois, et pria disant: Ô mon Père, si cette coupe pouvait passer loin de moi sans que je la boive, que ta volonté soit faite.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXMatthieu 26.42Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
La Vulgate - 1454 - VULMatthieu 26.42iterum secundo abiit et oravit dicens Pater mi si non potest hic calix transire nisi bibam illum fiat voluntas tua
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSMatthieu 26.42Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTMatthieu 26.42πάλιν ἐκ δευτέρου ἀπελθὼν προσηύξατο λέγων· Πάτερ μου, εἰ οὐ δύναται ⸀τοῦτο ⸀παρελθεῖν ἐὰν μὴ αὐτὸ πίω, γενηθήτω τὸ θέλημά σου.