×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Lamentations 2.12

Lamentations 2.12 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Lamentations 2.12  Ils disaient à leurs mères : Où y a-t-il du blé et du vin ? Et ils tombaient comme des blessés dans les rues de la ville, Ils rendaient l’âme sur le sein de leurs mères.

Segond dite « à la Colombe »

Lamentations 2.12  Ils disaient à leurs mères :
Où (trouver) du blé et du vin ?
Et ils défaillaient comme des blessés
Sur les places de la ville,
Ils rendaient leur (dernier) souffle
Sur le sein de leurs mères.

Nouvelle Bible Segond

Lamentations 2.12  Ils disaient à leur mère : Où sont le blé et le vin ? Et ils défaillaient comme des blessés sur les places de la ville, ils rendaient le souffle sur le sein de leur mère.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Lamentations 2.12  Ils disaient à leurs mères : Où y a-t-il du blé et du vin ? Et ils tombaient comme des blessés dans les rues de la ville, Ils rendaient l’âme sur le sein de leur mère.

Segond 21

Lamentations 2.12  Ils disaient à leur mère : « Où y a-t-il du blé et du vin ? » tandis qu’ils tombaient en défaillance comme des blessés dans les rues de la ville, qu’ils rendaient l’âme sur la poitrine de leur mère.

Les autres versions

Bible du Semeur

Lamentations 2.12  Ils disent à leurs mères :
« Où y a-t-il du pain ? Où y a-t-il du vin ? »
Les voilà qui défaillent comme blessés à mort
dans les rues de la ville,
perdant leur dernier souffle
sur le sein de leurs mères.

Traduction œcuménique de la Bible

Lamentations 2.12  À leurs mères ils disent :
« Où sont le blé et le vin ? »
quand ils défaillent comme des blessés
sur les places de la Ville,
quand leur vie s’échappe
au giron de leurs mères.
(Mem)

Bible de Jérusalem

Lamentations 2.12  Ils disent à leurs mères : "Où y-a-t-il du pain ?" Tandis qu’ils défaillent comme des blessés sur les places de la Ville, et qu’ils versent leur âme sur le sein de leur mère.

Bible Annotée

Lamentations 2.12  Ils disent à leurs mères : Où y a-t-il du pain et du vin ? Et ils tombent comme blessés à mort Dans les rues de la ville, Et rendent l’âme Sur le sein de leurs mères.

John Nelson Darby

Lamentations 2.12  Ils disent à leurs mères : Où est le blé et le vin ? -défaillant dans les places de la ville comme des blessés à mort, et rendant l’âme sur le sein de leurs mères.

David Martin

Lamentations 2.12  [Lamed.] Ils ont dit à leurs mères : où [est] le froment et le vin ? lorsqu’ils tombaient en faiblesse dans les places de la ville, comme un homme blessé à mort, et qu’ils rendaient l’esprit au sein de leurs mères.

Osterwald

Lamentations 2.12  Ils disaient à leurs mères : Où est le froment et le vin ? lorsqu’ils défaillaient comme des blessés à mort dans les places de la ville, et rendaient l’âme sur le sein de leurs mères.

Auguste Crampon

Lamentations 2.12  Ils disent à leurs mères : « Où y a-t-il du pain et du vin ? » et ils tombent comme frappés du glaive, sur les places de la ville ; et leur âme expire sur le sein de leurs mères. Mem.

Lemaistre de Sacy

Lamentations 2.12  ( Lamed. ) Ils disaient à leurs mères, Où est le blé ? où est le vin ? lorsqu’ils tombaient dans les places de la ville comme s’ils eussent été blessés à mort, et qu’ils rendaient leurs âmes entre les bras de leurs mères.

André Chouraqui

Lamentations 2.12  À leurs mères, ils diront : « Où sont les céréales et le vin ? quand ils sont ensevelis comme des victimes, dans les places de la ville, quand leur être se répand sur le sein de leurs mères.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Lamentations 2.12  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Lamentations 2.12  לְאִמֹּתָם֙ יֹֽאמְר֔וּ אַיֵּ֖ה דָּגָ֣ן וָיָ֑יִן בְּהִֽתְעַטְּפָ֤ם כֶּֽחָלָל֙ בִּרְחֹבֹ֣ות עִ֔יר בְּהִשְׁתַּפֵּ֣ךְ נַפְשָׁ֔ם אֶל־חֵ֖יק אִמֹּתָֽם׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Lamentations 2.12  "Mama, we want food," they cry, and then collapse in their mothers' arms. Their lives ebb away like the life of a warrior wounded in battle.