×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 25.3

Esaïe 25.3 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 25.3  C’est pourquoi les peuples puissants te glorifient, Les villes des nations puissantes te craignent.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 25.3  C’est pourquoi les peuples puissants te glorifient, Les villes des nations puissantes te craignent.

Segond 21

Esaïe 25.3  Voilà pourquoi des peuples puissants te donnent gloire, les villes de nations violentes te craignent.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 25.3  C’est pourquoi des peuples puissants te glorifieront ; les cités des nations terribles te craindront.

John Nelson Darby

Esaïe 25.3  C’est pourquoi le peuple fort te glorifiera ; la cité des nations terribles te craindra.

David Martin

Esaïe 25.3  Et à cause de cela le peuple fort te glorifiera, la ville des nations redoutables te révérera.

Ostervald

Esaïe 25.3  C’est pourquoi les peuples puissants te glorifieront ; les cités des nations redoutables te craindront.

Lausanne

Esaïe 25.3  C’est pourquoi le peuple fort l’honore, les cités des nations puissantes te craignent.

Vigouroux

Esaïe 25.3  C’est pourquoi un peuple puissant vous louera, et la (une) cité de(s) nations redoutables vous révérera (craindra) ;

Auguste Crampon

Esaïe 25.3  C’est pourquoi un peuple puissant vous glorifiera ; la cité des nations terribles vous révèrera.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 25.3  C’est pour cela qu’un peuple puissant vous rendra gloire, et que la cité des nations redoutables vous révérera :

Zadoc Kahn

Esaïe 25.3  C’est pourquoi des peuples forts te révèrent, les cités de nations puissantes te craignent.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 25.3  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 25.3  עַל־כֵּ֖ן יְכַבְּד֣וּךָ עַם־עָ֑ז קִרְיַ֛ת גֹּויִ֥ם עָרִיצִ֖ים יִירָאֽוּךָ׃

La Vulgate

Esaïe 25.3  super hoc laudabit te populus fortis civitas gentium robustarum timebit te