×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 25.2

Esaïe 25.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 25.2  Car tu as réduit la ville en un monceau de pierres, La cité forte en un tas de ruines ; La forteresse des barbares est détruite, Jamais elle ne sera rebâtie.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 25.2  Car tu as réduit la ville en un monceau de pierres, La cité forte en un tas de ruines ; La forteresse des barbares est détruite, Jamais elle ne sera rebâtie.

Segond 21

Esaïe 25.2  En effet, tu as transformé la ville en décombres, la ville fortifiée en un tas de ruines. Le palais des étrangers est détruit, plus jamais il ne sera reconstruit.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 25.2  Car tu as fait de la ville un monceau de pierres et de la cité fortifiée une ruine ; les palais des barbares ne sont plus une ville : ils ne seront jamais rebâtis.

John Nelson Darby

Esaïe 25.2  Car tu as fait d’une ville un monceau de pierres ; d’une cité fortifiée, des ruines ; d’un palais d’étrangers, qu’il ne soit plus une ville : il ne sera jamais rebâti.

David Martin

Esaïe 25.2  Car tu as fait de la ville un monceau de pierres, et de la forte cité une ruine ; le palais des étrangers qui était dans la ville, ne sera jamais rebâti.

Ostervald

Esaïe 25.2  Car tu as réduit la ville en monceau de pierres, et la cité forte en ruines ; la citadelle des étrangers n’est plus une ville ; elle ne sera plus jamais rebâtie.

Lausanne

Esaïe 25.2  Car tu as fait de la ville un monceau de pierres, de la cité fortifiée, un lieu de décombres ; le château des étrangers n’est plus une ville ; il ne sera plus rebâti à jamais.

Vigouroux

Esaïe 25.2  Car vous avez réduit la (une) ville en un monceau ; la (une) ville forte (puissante) n’est plus qu’une ruine, la demeure des étrangers, afin qu’elle cesse d’être une ville, et qu’elle ne soit jamais rebâtie.[25.2 Une cité ; Babylone, dont la destruction est décrite au chapitre 21, ou, selon d’autres, Jérusalem, ruinée par les Chaldéens (voir Jérémie, 26, 18 ; Michée, 3, 12), ou bien Ninive, suivant plusieurs (voir Isaïe, 32, 19).]

Auguste Crampon

Esaïe 25.2  Car vous avez fait de la ville un monceau de pierres, et de la cité fortifiée une ruine ; la citadelle des barbares n’est plus une ville, elle ne sera jamais rebâtie.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 25.2  Car vous avez réduit toute une ville en un monceau de pierres ; vous avez fait que cette ville si forte est toute en ruines ; et que cette demeure superbe des étrangers a tellement cessé d’être une ville, qu’elle ne sera jamais rétablie.

Zadoc Kahn

Esaïe 25.2  Tu as fait de la ville un monceau de pierres, de la cité fortifiée un amas de ruines; la citadelle des barbares est rayée du nombre des villes, plus jamais elle ne sera rebâtie.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 25.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 25.2  כִּ֣י שַׂ֤מְתָּ מֵעִיר֙ לַגָּ֔ל קִרְיָ֥ה בְצוּרָ֖ה לְמַפֵּלָ֑ה אַרְמֹ֤ון זָרִים֙ מֵעִ֔יר לְעֹולָ֖ם לֹ֥א יִבָּנֶֽה׃

La Vulgate

Esaïe 25.2  quia posuisti civitatem in tumulum urbem fortem in ruinam domum alienorum ut non sit civitas et in sempiternum non aedificetur