×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Cantique 1.14

Cantique 1.14 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troëne Des vignes d’En Guédi. —

Segond Nouvelle Édition de Genève

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troène Des vignes d’En-Guédi. Salomon

Segond 21

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de henné des vignes d’En-Guédi. Le jeune homme

Les autres versions

Bible Annotée

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi la grappe de henné dans les vignes d’En-Guédi.

John Nelson Darby

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de henné dans les vignes d’En-Guédi.

David Martin

Cantique 1.14  Te voilà belle, ma grande amie, te voilà belle ; tes yeux sont [comme] ceux des colombes.

Ostervald

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troëne, dans les vignes d’En-guédi.

Lausanne

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi la grappe de troène{Ou henné.} dans les vignes d’Ain-guédi.

Vigouroux

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de (raisin de) cypre dans les vignes d’Engaddi.[1.14 Cypre ; c’est le nom d’un arbrisseau, ayant la feuille semblable à celle de l’olivier, la fleur blanche et odorante, et les fruits pendants en grappes d’une odeur fort agréable. On en cueillait à Engaddi, ville située non loin de Jéricho, et devenue célèbre par l’abondance de ses palmiers, de ses vignes et de ses bananiers. ― « Le cypre ou chypre, en hébreu cophér, est l’arbuste nommé par les Arabes henna ou henné (Lawsonia inermis) dont les feuilles étaient employées par les Egyptiennes pour se teindre les mains et les pieds et parfois les cheveux. Les Juives adoptèrent cette mode qui se répandit ensuite dans tout l’Orient. Cet arbuste porte de charmantes fleurs d’un jaune d’or rassemblées en grappe sur des tiges dont le vif incarnat contraste agréablement avec la fraîche verdure des feuilles. Ces fleurs étaient fort estimées, pour leur suave odeur, par les femmes israélites ; elles en faisaient des bouquets qu’elles portaient dans leur sein et des couronnes dont elles ornaient leur tête. » (E. RIMMEL.)]

Auguste Crampon

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de cypre, dans les vignes d’Engaddi. L’époux.

Lemaistre de Sacy

Cantique 1.14  Oh ! que vous êtes belle, ma bien-aimée ! oh ! que vous êtes belle ! Vos yeux sont comme les yeux des colombes. L’épouse.

Zadoc Kahn

Cantique 1.14  Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troëne dans les vignes d’En-Ghedi.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Cantique 1.14  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Cantique 1.14  אֶשְׁכֹּ֨ל הַכֹּ֤פֶר׀ דֹּודִי֙ לִ֔י בְּכַרְמֵ֖י עֵ֥ין גֶּֽדִי׃ ס

La Vulgate

Cantique 1.14  botrus cypri dilectus meus mihi in vineis Engaddi