×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Proverbes 6.24

Proverbes 6.24 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Proverbes 6.24  Ils te préserveront de la femme corrompue, De la langue doucereuse de l’étrangère.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Proverbes 6.24  Ils te préserveront de la femme corrompue, De la langue doucereuse de l’étrangère.

Segond 21

Proverbes 6.24  Ils te préserveront de la femme mauvaise, des flatteries de l’inconnue.

Les autres versions

Bible Annotée

Proverbes 6.24  Pour te garder de la femme perverse, De la langue doucereuse de l’étrangère.

John Nelson Darby

Proverbes 6.24  pour te garder de la mauvaise femme, des flatteries de la langue d’une étrangère.

David Martin

Proverbes 6.24  Pour te garder de la mauvaise femme, et des flatteries de la langue étrangère,

Ostervald

Proverbes 6.24  Pour te garder de la femme corrompue, et de la langue flatteuse d’une étrangère,

Lausanne

Proverbes 6.24  pour te garder de la mauvaise femme, de la flatterie de la langue d’une étrangère.

Vigouroux

Proverbes 6.24  pour te préserver de la femme corrompue, et de la langue flatteuse de (d’une) l’étrangère.[6.24-35 Sur la chasteté. Après une exhortation générale à suivre ses avis paternels (versets 20 à 23), le Sage exhorte à fuir l’impureté (versets 24 à 35).]

Auguste Crampon

Proverbes 6.24  Ils te préserveront de la femme perverse, de la langue doucereuse de l’étrangère.

Lemaistre de Sacy

Proverbes 6.24  afin qu’ils vous défendent de la femme corrompue, et de la langue flatteuse de l’étrangère.

Zadoc Kahn

Proverbes 6.24  C’est ainsi que tu seras protégé contre la femme vicieuse, contre la langue mielleuse de l’étrangère.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Proverbes 6.24  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Proverbes 6.24  לִ֭שְׁמָרְךָ מֵאֵ֣שֶׁת רָ֑ע מֵֽ֝חֶלְקַ֗ת לָשֹׁ֥ון נָכְרִיָּֽה׃

La Vulgate

Proverbes 6.24  ut custodiant te a muliere mala et a blanda lingua extraneae