×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 68.7

Psaumes 68.7 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 68.7  (68.8) Ô Dieu ! Quand tu sortis à la tête de ton peuple, Quand tu marchais dans le désert, — Pause.

Segond dite « à la Colombe »

Psaumes 68.7  Dieu fait habiter les solitaires dans une maison,
Il fait sortir les prisonniers pour leur satisfaction ;
Mais les rebelles seuls demeurent en des lieux arides.

Nouvelle Bible Segond

Psaumes 68.7  (68:8) Ô Dieu, quand tu sortis à la tête de ton peuple, quand tu marchais sur la terre aride — pause —

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 68.7  Dieu donne une famille à ceux qui étaient abandonnés, Il délivre les captifs et les rend heureux ; Les rebelles seuls habitent des lieux arides.

Segond 21

Psaumes 68.7  Dieu donne un foyer à ceux qui sont solitaires, il délivre les prisonniers et les rend heureux ; seuls les rebelles habitent des lieux arides.

Les autres versions

Bible du Semeur

Psaumes 68.7  Aux isolés, Dieu accorde une famille.
C’est lui qui donne aux prisonniers la joie de la liberté.
Seuls les rebelles sont confinés dans une région aride.

Traduction œcuménique de la Bible

Psaumes 68.7  Aux isolés, Dieu procure un foyer :
il fait sortir les captifs par une heureuse délivrance,
mais les rebelles habitent des lieux arides.

Bible de Jérusalem

Psaumes 68.7  Dieu donne à l’isolé le séjour d’une maison, il ouvre aux captifs la porte du bonheur, mais les rebelles demeurent sur un sol aride.

Bible Annotée

Psaumes 68.7  Dieu donne aux délaissés une habitation, Il met les captifs, au large dans le bien-être ; Seuls les rebelles demeurent en des lieux arides.

John Nelson Darby

Psaumes 68.7  Ô Dieu ! quand tu sortis devant ton peuple, quand tu marchas dans le désert, (Sélah)

David Martin

Psaumes 68.7  Ô Dieu ! Quand tu sortis devant ton peuple, quand tu marchais par le désert ; Sélah.

Osterwald

Psaumes 68.7  Dieu fait habiter en famille ceux qui étaient seuls ; il délivre les captifs, et les met au large ; mais les rebelles demeurent dans des lieux arides.

Auguste Crampon

Psaumes 68.7  Aux abandonnés Dieu donne une maison ; il délivre les captifs et les rend au bonheur ; seuls les rebelles restent au désert brûlant.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 68.7  Seigneur, qui êtes le Dieu des armées ! que ceux qui vous attendent ne rougissent point à cause de moi, que ceux qui vous cherchent ne soient point confondus sur mon sujet, ô Dieu d’Israël !

André Chouraqui

Psaumes 68.7  Elohîms installe les solitaires dans la maison ; il fait sortir les prisonniers des bastides. Mais les dévoyés résident dans les aridités.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 68.7  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 68.7  (68.6) אֱלֹהִ֤ים׀ מֹ֘ושִׁ֤יב יְחִידִ֨ים׀ בַּ֗יְתָה מֹוצִ֣יא אֲ֭סִירִים בַּכֹּושָׁרֹ֑ות אַ֥ךְ סֹ֝ורֲרִ֗ים שָׁכְנ֥וּ צְחִיחָֽה׃

Versions étrangères

New Living Translation

Psaumes 68.7  O God, when you led your people from Egypt, when you marched through the wilderness, Interlude