×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 68.5

Psaumes 68.5 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 68.5  (68.6) Le père des orphelins, le défenseur des veuves, C’est Dieu dans sa demeure sainte.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 68.5  Chantez à Dieu, célébrez son nom ! Frayez le chemin à celui qui s’avance à travers les plaines ! L’Éternel est son nom : réjouissez-vous devant lui !

Segond 21

Psaumes 68.5  Chantez en l’honneur de Dieu, célébrez son nom, préparez le chemin à celui qui s’avance à travers les déserts ! L’Éternel est son nom : réjouissez-vous devant lui !

Les autres versions

Bible Annotée

Psaumes 68.5  Chantez à Dieu, psalmodiez à son nom, Frayez le chemin à Celui qui s’avance à travers les déserts ; L’Éternel est son nom ; soyez joyeux en sa présence !

John Nelson Darby

Psaumes 68.5  Dieu, dans sa demeure sainte, est le père des orphelins et le juge des veuves.

David Martin

Psaumes 68.5  Il est le père des orphelins, et le juge des veuves ; Dieu est dans la demeure de sa Sainteté.

Ostervald

Psaumes 68.5  Chantez à Dieu, célébrez son nom, préparez le chemin à celui qui s’avance dans les plaines ! L’Éternel est son nom ; réjouissez-vous devant lui !

Lausanne

Psaumes 68.5  Chantez à Dieu, célébrez son nom par des cantiques. Préparez le chemin à celui qui s’avance à travers les plaines ! L’Éternel{Héb. Jah.} est son nom ; soyez dans l’allégresse devant sa face.

Vigouroux

Psaumes 68.5  Ils sont devenus plus nombreux que les cheveux de ma tête, ceux qui me haïssent sans cause. Ils sont devenus forts, mes ennemis qui me persécutent injustement ; j’ai dû payer ce que je n’avais pas pris.[68.5 Ce que je n’avais pas pris, etc. C’est une espèce de proverbe.]

Auguste Crampon

Psaumes 68.5  Chantez à Dieu, célébrez son nom ! Frayez le chemin à celui qui s’avance à travers les plaines ! Yahweh est son nom ; tressaillez devant lui !

Lemaistre de Sacy

Psaumes 68.5  Ceux qui me haïssent sans sujet sont en plus grand nombre que les cheveux de ma tête ; mes ennemis qui me persécutent injustement, se sont fortifiés contre moi ; et j’ai payé ce que je n’avais pas pris.

Zadoc Kahn

Psaumes 68.5  Dans sa sainte résidence, Dieu est le père des orphelins, te défenseur des veuves.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 68.5  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 68.5  (68.4) שִׁ֤ירוּ׀ לֵֽאלֹהִים֮ זַמְּר֪וּ שְׁ֫מֹ֥ו סֹ֡לּוּ לָרֹכֵ֣ב בָּ֭עֲרָבֹות בְּיָ֥הּ שְׁמֹ֗ו וְעִלְז֥וּ לְפָנָֽיו׃

La Vulgate

Psaumes 68.5  multiplicati sunt super capillos capitis mei qui oderunt me gratis confortati sunt qui persecuti sunt me inimici mei iniuste quae non rapui tunc exsolvebam

La Septante

Psaumes 68.5  ἐπληθύνθησαν ὑπὲρ τὰς τρίχας τῆς κεφαλῆς μου οἱ μισοῦντές με δωρεάν ἐκραταιώθησαν οἱ ἐχθροί μου οἱ ἐκδιώκοντές με ἀδίκως ἃ οὐχ ἥρπασα τότε ἀπετίννυον.