×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Rois 13.7

2 Rois 13.7 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Rois 13.7  De tout le peuple de Joachaz l’Éternel ne lui avait laissé que cinquante cavaliers, dix chars, et dix mille hommes de pied ; car le roi de Syrie les avait fait périr et les avait rendus semblables à la poussière qu’on foule aux pieds.

Segond dite « à la Colombe »

2 Rois 13.7  (L’Éternel) n’avait laissé comme troupes à Yoahaz que cinquante cavaliers, dix chars et dix mille hommes de pied ; car le roi de Syrie les avait fait périr et les avait rendus semblables à la poussière qu’on foule (aux pieds).

Nouvelle Bible Segond

2 Rois 13.7  Il ne restait comme troupes à Joachaz que cinquante attelages, dix chars et dix mille fantassins ; car le roi d’Aram les avait décimés, il les avait traités comme la poussière qu’on foule aux pieds.

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Rois 13.7  De tout le peuple de Joachaz, l’Éternel ne lui avait laissé que cinquante cavaliers, dix chars, et dix mille hommes de pied ; car le roi de Syrie les avait fait périr et les avait rendus semblables à la poussière qu’on foule aux pieds.

Segond 21

2 Rois 13.7  De toute l’armée de Joachaz, l’Éternel ne lui avait laissé que 50 cavaliers, 10 chars et 10 000 fantassins, car le roi de Syrie les avait détruits et les avait rendus pareils à la poussière qu’on piétine.

Les autres versions

Bible du Semeur

2 Rois 13.7  De toute l’armée du roi, il ne restait à Yoahaz que cinquante hommes d’équipage de chars, dix chars et dix « milliers » de fantassins, car le roi de Syrie avait détruit le reste et l’avait réduit à l’état de poussière que l’on piétine.

Traduction œcuménique de la Bible

2 Rois 13.7  Il ne fut laissé à Yoakhaz, comme peuple en armes, que cinquante cavaliers, dix chars et dix mille fantassins, car le roi d’Aram avait fait périr les autres : il les avait traités comme de la poussière qu’on foule aux pieds.

Bible de Jérusalem

2 Rois 13.7  Yahvé ne laissa comme troupes à Joachaz que cinquante cavaliers, dix chars et dix-mille hommes de pied ; le roi d’Aram les avait exterminés et rendus comme poussière qu’on foule aux pieds.

Bible Annotée

2 Rois 13.7  Car l’Éternel ne laissa à Joachaz en fait de troupe que cinquante cavaliers et dix chariots, et dix mille hommes de pied, car le roi de Syrie avait exterminé les fils d’Israël et les avait réduits à l’état de la poussière qu’on foule aux pieds.

John Nelson Darby

2 Rois 13.7  Car il n’avait laissé de peuple à Joakhaz que cinquante cavaliers et dix chars, et dix mille hommes de pied, car le roi de Syrie les avait fait périr, et les avait rendus comme la poussière de l’aire.

David Martin

2 Rois 13.7  Quoique [Dieu] n’eût laissé d’entre le peuple à Joachaz que cinquante hommes de cheval, dix chariots, et dix mille hommes de pied, et que le Roi de Syrie les eût détruits, et les eût rendus [menus] comme la poudre qu’on foule [dans l’aire].

Osterwald

2 Rois 13.7  Bien que Dieu n’eût laissé de troupes à Joachaz que cinquante cavaliers, dix chars, et dix mille hommes de pied. En effet, le roi de Syrie les avait détruits, et rendus tels que la poussière qu’on foule aux pieds.

Auguste Crampon

2 Rois 13.7  Car Yahweh ne laissa à Joachaz d’autre peuple armé, que cinquante cavaliers, dix chars et dix mille hommes de pied ; car le roi de Syrie les avait fait périr et les avait rendus semblables à la poussière qu’on foule aux pieds.

Lemaistre de Sacy

2 Rois 13.7  Il n’était resté à Joachaz de tout son peuple, que cinquante cavaliers, dix chariots, et dix mille hommes de pied : car le roi de Syrie les avait taillés en pièces, et les avait réduits comme la poudre de l’aire où l’on bat le grain.

André Chouraqui

2 Rois 13.7  Non, il n’avait pas laissé de peuple à Yehoahaz, sinon cinquante cavaliers, dix chars et dix mille fantassins, car le roi d’Arâm les avait fait périr et mis comme poussière à piétiner.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Rois 13.7  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Rois 13.7  כִּ֣י לֹא֩ הִשְׁאִ֨יר לִיהֹואָחָ֜ז עָ֗ם כִּ֣י אִם־חֲמִשִּׁ֤ים פָּֽרָשִׁים֙ וַעֲשָׂ֣רָה רֶ֔כֶב וַעֲשֶׂ֥רֶת אֲלָפִ֖ים רַגְלִ֑י כִּ֤י אִבְּדָם֙ מֶ֣לֶךְ אֲרָ֔ם וַיְשִׂמֵ֥ם כֶּֽעָפָ֖ר לָדֻֽשׁ׃