×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Vigouroux  /  1 Samuel 29.10     

1 Samuel 29.10
Vigouroux


David exclu de l’armée des Philistins

1 Toutes les troupes des Philistins s’assemblèrent donc à Aphec, et Israël vint camper près de la fontaine de Jezraël.[29.1 Près de la fontaine de Jezraël. C’est probablement la fontaine d’Aïn-Harod, décrite dans Juges, note 7.5. ― Aphec était à l’ouest de Naïm, au nord-ouest de Sunem.]
2 Les princes des Philistins marchaient avec leurs bataillons (des compagnies) de cent hommes et de mille hommes ; et David, accompagné de ses gens, était à l’arrière-garde avec Achis.
3 Alors les princes des Philistins dirent à Achis : Que font ici (veulent dire) ces Hébreux ? Achis répondit aux princes des Philistins : Ne connaissez-vous pas David, qui a été serviteur de Saül, roi d’Israël ? Il est avec moi depuis plus d’un an, et je n’ai rien trouvé à redire en lui depuis le jour où il s’est réfugié chez moi jusqu’à présent.
4 Mais les princes des Philistins s’irritèrent contre lui, et lui dirent : Que cet homme-là s’en retourne, qu’il demeure au lieu où vous l’avez mis, et qu’il ne se trouve point avec nous à la bataille, de peur qu’il ne se tourne contre nous quand nous aurons commencé à combattre. Car comment pourra-t-il apaiser autrement son maître que par notre sang (nos têtes) ?[29.4 Voir 1 Paralipomènes, 12, 19.]
5 N’est-ce pas là ce David, auquel on chantait en chœurs : Saül en a tué mille, et David dix mille ?
6 Achis appela donc David, et lui dit : Je te jure par le Seigneur (le Seigneur vit !, note) qu’à mes yeux tu es droit et bon, et que j’approuve toutes tes démarches dans mon camp ; je n’ai rien trouvé de mauvais en toi, depuis le jour où tu es venu auprès de moi jusqu’à maintenant ; mais tu n’agrées (plais) pas aux princes (satrapes).[29.6 Le Seigneur vit ! Achis jure par le Seigneur ou Jéhova pour donner plus d’assurance à David, ou parce qu’il reconnaissait le Dieu des Hébreux, sinon comme la seule divinité, du moins comme semblable à celles qui étaient en grand nombre chez les païens. ― Par l’expression l’entrée et la sortie, les Hébreux entendaient toutes les actions, l’ensemble de la conduite.]
7 Retourne-t’en donc, et va en paix ; afin que tu ne blesses point les yeux des princes (satrapes) des Philistins.
8 (Et) David dit à Achis : Qu’ai-je donc fait, et qu’avez-vous trouvé en moi, votre serviteur, depuis le temps où j’ai paru devant vous jusqu’à ce jour, pour m’interdire d’aller avec vous, et de combattre contre les ennemis de mon seigneur le roi ?
9 Achis répondit à David : Il est vrai que pour moi je t’estime comme un ange de Dieu ; mais les princes des Philistins ont dit : Il n’ira pas avec nous au combat.
10 C’est pourquoi tiens-toi prêt dès le matin, toi et les serviteurs de ton maître qui sont venus avec toi ; levez-vous la nuit, et partez dès que le jour commencera à paraître.
11 Ainsi David se leva avec ses gens pendant la nuit, pour partir dès le matin, et pour retourner au pays des Philistins ; et (mais) les Philistins montèrent à Jezraël.

Cette Bible est dans le domaine public.