×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 43.13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 43.13
Traduction œcuménique de la Bible


Dieu, le seul Sauveur

1 Mais maintenant, ainsi parle le Seigneur
qui t’a créé, Jacob,
qui t’a formé, Israël :
Ne crains pas, car je t’ai racheté,
je t’ai appelé par ton nom, tu es à moi.
2 Si tu passes à travers les eaux, je serai avec toi,
à travers les fleuves, ils ne te submergeront pas.
Si tu marches au milieu du feu, tu ne seras pas brûlé,
et la flamme ne te calcinera plus en plein milieu,
3 car moi, le Seigneur, je suis ton Dieu,
le Saint d’Israël, ton Sauveur.
J’ai donné l’Égypte en rançon pour toi,
la Nubie et Séva en échange de toi
4 du fait que tu vaux cher à mes yeux,
que tu as du poids et que moi je t’aime ;
je donne donc des hommes en échange de toi,
des populations en échange de ta personne.
5 Ne crains pas, car je suis avec toi,
depuis le levant je ferai revenir ta descendance,
depuis le couchant je te rassemblerai.
6 Au nord je dirai : « Donne »,
et au midi : « Ne retiens pas !
Fais revenir mes fils du pays lointain
et mes filles de l’extrémité de la terre,
7 tous ceux qui sont appelés de mon nom
et que j’ai, pour ma gloire, créés, formés et faits !
8 Faites sortir le peuple aveugle, mais qui a des yeux,
les sourds, qui ont cependant des oreilles. »
9 Que toutes les nations à la fois se rassemblent,
que les populations se réunissent :
Qui, chez elles, avait annoncé ces faits,
nous avait laissé entendre les premiers événements ?
Qu’elles produisent leurs témoins et qu’elles se justifient,
qu’on entende et qu’on dise : « C’est digne de foi. »
10 Mes témoins à moi, c’est vous — oracle du Seigneur
mon serviteur, c’est vous que j’ai choisis
afin que vous puissiez comprendre, avoir foi en moi
et discerner que je suis bien tel :
avant moi ne fut formé aucun dieu
et après moi il n’en existera pas.
11 C’est moi, c’est moi qui suis le Seigneur,
en dehors de moi, pas de Sauveur.
12 C’est moi qui ai annoncé et donné le salut,
moi qui l’ai laissé entendre, et non pas chez vous, un dieu étranger.
Ainsi vous êtes mes témoins — oracle du Seigneur
et moi, je suis Dieu.
13 Oui, désormais je suis tel :
personne ne délivre de ma main ;
ce que je réalise, qui pourrait le renverser ?

14 Ainsi parle le Seigneur,
celui qui vous rachète, le Saint d’Israël :
A cause de vous je lance une expédition à Babylone,
je les fais tous descendre en fugitifs,
oui, les Chaldéens, sur ces navires où retentissaient leurs acclamations.
15 Je suis le Seigneur, votre Saint,
celui qui a créé Israël, votre Roi.
16 Ainsi parle le Seigneur,
lui qui procura en pleine mer un chemin,
un sentier au cœur des eaux déchaînées,
17 lui qui mobilisa chars et chevaux,
troupes et corps d’assaut tout ensemble,
sitôt couchés pour ne plus se relever,
étouffés comme une mèche et éteints :
18 Ne vous souvenez plus des premiers événements,
ne ressassez plus les faits d’autrefois.
19 Voici que moi je vais faire du neuf
qui déjà bourgeonne ; ne le reconnaîtrez-vous pas ?
Oui, je vais mettre en plein désert un chemin,
dans la lande, des sentiers :
20 les bêtes sauvages me rendront gloire,
les chacals et les autruches,
car je procure en plein désert de l’eau,
des fleuves dans la lande,
pour abreuver mon peuple, mon élu,
21 peuple que j’ai formé pour moi
et qui redira ma louange.
22 Il est exclu, Jacob, que tu aies pu faire de moi ton invité,
alors même, Israël, que pour moi tu t’es fatigué ;
23 exclu que tu m’aies approvisionné par les agneaux de tes holocaustes,
ou que tu aies augmenté ma gloire par tes victimes.
Il est exclu que, pour avoir des offrandes, je t’aie réduit en servitude,
ou que, pour avoir de l’encens, je t’aie fatigué ;
24 il est exclu que tu m’aies, à tes frais, pourvu en arôme,
ou que tu m’aies saturé avec la graisse de tes victimes !
Au contraire, avec tes fautes, c’est toi qui m’as réduit en servitude,
avec tes perversités, c’est toi qui m’as fatigué ;
25 moi, cependant, moi je suis tel
que j’efface, par égard pour moi, tes révoltes,
que je ne garde pas tes fautes en mémoire.
26 Présente-le-moi, ton mémoire, et passons ensemble en jugement,
oui, toi, récapitule, pour te justifier :
27 ton premier père a failli,
tes porte-parole se sont révoltés contre moi,
28 alors j’ai déshonoré les sacro-saintes autorités,
j’ai voué Jacob à l’interdit
et Israël aux sarcasmes.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988