×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Synodale  / Romains 10.14     

Romains 10.14
Synodale


1 Frères, le désir de mon coeur et la prière que j’adresse à Dieu pour les Israélites, c’est qu’ils soient sauvés.
2 Car je leur rends ce témoignage, qu’ils ont du zèle pour Dieu ; mais ce zèle est sans connaissance.
3 Ne connaissant point la justice de Dieu et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu ;
4 car Christ est la fin de la loi, pour justifier tous ceux qui croient.
5 En effet, Moïse décrit de cette manière la justice qui vient de la loi : « L’homme qui l’aura pratiquée, vivra par elle. »
6 Mais la justice qui vient de la foi, parle ainsi : Ne dis pas en ton coeur : Qui montera au ciel ? C’est en faire descendre Christ ;
7 ou : Qui descendra dans l’abîme ? C’est faire remonter Christ d’entre les morts.
8 Mais que dit-elle ? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur.
9 C’est la parole de la foi que nous prêchons. Si donc tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé ;
10 car c’est en croyant du coeur qu’on obtient la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on obtient le salut.
11 En effet, l’Écriture dit : « Quiconque croit en lui, ne sera pas couvert de confusion. »
12 Il n’y a point de distinction entre le Juif et le Grec, parce qu’ils ont tous le même Seigneur, riche pour tous ceux qui l’invoquent.
13 Car « quiconque invoquera le nom du Seigneur, sera sauvé. »
14 Mais comment invoqueront-ils Celui auquel ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en Celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui le leur prêche ?
15 Et comment ira-t-on le leur prêcher, s’il n’y en a pas qui soient envoyés, conformément à ce qui est écrit : « Qu’ils sont beaux, les pieds de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles ! »
16 Mais tous n’ont pas prêté l’oreille à la bonne nouvelle ; car Esaïe dit : « Seigneur, qui a cru à notre prédication ? »
17 Ainsi, la foi vient de ce qu’on entend ; et l’on entend, lorsque la parole de Christ est prêchée.
18 Mais je demande : Est-ce qu’ils ne l’ont pas entendue ? Au contraire, « la voix des messagers a retenti par toute la terre, et leurs paroles sont parvenues jusqu’aux extrémités du monde. »
19 Je demande encore : Israël n’en a-t-il rien su ? Déjà Moïse dit : « J’exciterai votre jalousie contre un peuple qui n’en est pas un. Je provoquerai votre colère contre une nation privée d’intelligence. »
20 Ésaïe pousse même la hardiesse jusqu’à dire : « J’ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas ; je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas. »
21 Mais, à l’égard d’Israël, il dit : « Tout le jour, j’ai tendu les mains vers un peuple rebelle et contredisant. »

Cette Bible est dans le domaine public.