Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

2 Corinthiens 3.7
Nouveau Testament Stapfer


1 Nous recommençons, n’est-ce pas, à faire nous-mêmes notre éloge ? Aurions-nous peut-être besoin, comme certains individus, de lettres de recommandation pour vous ou de votre part ?
2 notre lettre, c’est vous ; écrite dans nos coeurs, reconnaissable et lisible pour tout le monde ;
3 on sait bien que vous êtes une lettre de Christ rédigée par nous, écrite non à l’encre, mais par l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur vos coeurs.
4 Une pareille assurance en Dieu, c’est du Christ que nous la tenons ;
5 par nous-mêmes nous sommes incapables de rien concevoir, de rien tirer de notre propre fonds,
6 toute notre capacité vient de Dieu, qui nous a rendus capables d’être ministres d’une Nouvelle Alliance, qui n’est pas de lettre, mais d’esprit ; car la lettre tue, et l’esprit vivifie.
7 Si le ministère de la mort, gravé en lettres sur la pierre, a été si entouré de gloire que les enfants d’Israël ne pouvaient fixer le visage de Moïse, tellement il resplendissait d’un éclat maintenant anéanti,
8 combien le ministère de l’Esprit ne sera-t-il pas plus glorieux ?
9 Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice sera beaucoup plus glorieux encore ;
10 on peut même dire, dans un sens, que ce qui a été glorifié autrefois ne l’a pas été, en comparaison d’une gloire supérieure.
11 Si, en effet, ce qui est anéanti a été glorieux, à plus forte raison ce qui est éternel sera glorieux.
12 Cette espérance que nous avons nous remplit de hardiesse
13 et nous ne faisons pas comme Moïse « qui se voilait la face » pour cacher aux regards des enfants d’Israël la fin d’un éclat périssable.
14 Leur intelligence s’obscurcit, et aujourd’hui encore ce voile est là quand on leur lit l’Ancienne Alliance ; ils ne voient pas avec évidence que le Christ seul l’abolit.
15 Oui, aujourd’hui encore, quand on leur lit Moïse, il y a un voile sur leur coeur.
16 « Lorsqu’ils se convertissent au Seigneur, ce voile est enlevé ».
17 C’est le Seigneur qui est l’Esprit ; là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ;
18 et nous tous qui, le visage découvert, contemplons dans un miroir la gloire du Seigneur, nous nous transformons à son image ; sa gloire devient la nôtre comme cela doit se faire par l’Esprit du Seigneur.

Cette Bible est dans le domaine public.