×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Pierre 1.5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Pierre 1.5
Nouvelle Bible Segond


Adresse et salutation

1 Syméon Pierre, esclave et apôtre de Jésus–Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi de même prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus–Christ :
2 Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus, notre Seigneur !

Les fruits de l’appel de Dieu

3 Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par sa propre gloire et sa propre force.
4 Par celles–ci, les promesses les plus précieuses et les plus grandes nous ont été données, afin que par elles vous échappiez à la pourriture que le désir entretient dans le monde et que vous ayez part à la nature divine.
5 Pour cette raison même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la force morale, à la force morale la connaissance,
6 à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété,
7 à la piété l’affection fraternelle, à l’affection fraternelle l’amour.
8 En effet, si ces qualités sont en vous et y foisonnent, elles ne vous laissent pas sans activité ni sans fruit pour la connaissance de notre Seigneur Jésus–Christ ;
9 mais celui chez qui elles ne sont pas présentes est un aveugle ; il a les yeux fermés, il oublie la purification de ses péchés d’autrefois.
10 Aussi, mes frères, efforcez–vous d’autant plus de confirmer l’appel qui vous a été adressé et le choix dont vous avez été l’objet. Si vous faites cela, vous ne trébucherez jamais.
11 C’est ainsi que vous sera largement accordée l’entrée dans le royaume éternel de Jésus–Christ, notre Seigneur et Sauveur.

Véritable enseignement et prétendus enseignants

12 Voilà pourquoi je vais toujours vous rappeler ces choses, bien que vous les sachiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente.
13 J’estime juste, aussi longtemps que je suis dans cette tente, de vous tenir en éveil par ces rappels,
14 car je sais bien, comme notre Seigneur Jésus–Christ me l’a lui–même appris, que le moment où je vais me défaire de cette tente est imminent.
15 Mais je m’efforcerai de faire en sorte qu’après mon départ vous puissiez en toute occasion vous souvenir de tout cela.
16 Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ, mais parce que nous avons été témoins oculaires de sa grandeur ;
17 car il a reçu honneur et gloire de Dieu, le Père, quand la voix vint à lui de la gloire magnifique : « Mon Fils bien–aimé, c’est lui ; c’est en lui que, moi, j’ai pris plaisir. »
18 Nous avons nous–mêmes entendu cette voix venue du ciel lorsque nous étions avec lui sur la montagne sacrée.
19 Et nous estimons d’autant plus ferme la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour commence à poindre et que l’étoile du matin se lève dans votre cœur.
20 Vous savez, avant tout, qu’aucun message de prophète, dans l’Écriture, ne relève d’une interprétation particulière.
21 En effet, aucun message de prophète n’a jamais été apporté par une volonté humaine : c’est portés par l’Esprit saint que des humains ont parlé de la part de Dieu.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.