×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 5     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 5
Segond « Colombe »


Transport de l’arche

1 Ainsi fut achevé tout l’ouvrage que Salomon fit pour la maison de l’Éternel. Salomon apporta ce que son père David avait consacré : l’argent, l’or et tous les objets. Il les plaça parmi les trésors de la maison de Dieu.
2 Alors Salomon assembla à Jérusalem les anciens d’Israël et tous les chefs des tribus, les responsables de familles des Israélites, pour faire monter l’arche de l’alliance de l’Éternel depuis la cité de David qui est Sion.
3 Tous les hommes d’Israël s’assemblèrent auprès du roi pour la fête, celle du septième mois.
4 Tous les anciens d’Israël arrivèrent, et les Lévites portèrent l’arche.
5 Ils firent monter l’arche, la tente de la Rencontre et tous les objets sacrés qui étaient dans la tente : ce furent les sacrificateurs-Lévites qui les firent monter.
6 Le roi Salomon et toute la communauté d’Israël convoquée auprès de lui (se tinrent) devant l’arche. Ils sacrifièrent du petit et du gros bétail, si nombreux qu’il ne put être ni compté ni évalué.
7 Les sacrificateurs apportèrent l’arche de l’alliance de l’Éternel à sa place, dans le sanctuaire de la maison, dans le Saint-des-Saints, jusque sous les ailes des chérubins.
8 Les chérubins avaient les ailes déployées au-dessus de l’emplacement de l’arche, les chérubins couvraient l’arche et ses barres par-dessus.
9 On avait donné aux barres une longueur telle que leurs extrémités se voyaient à distance de l’arche devant le sanctuaire, mais ne se voyaient pas du dehors. L’arche est restée là jusqu’à aujourd’hui.
10 Il n’y avait rien dans l’arche que les deux tables que Moïse y plaça en Horeb, lorsque l’Éternel conclut (une alliance) avec les Israélites, à leur sortie d’Égypte.
11 Au moment où les sacrificateurs sortirent du lieu-saint, — car tous les sacrificateurs présents s’étaient sanctifiés sans observer l’ordre des classes.
12 et tous les Lévites qui étaient chantres, Asaph, Hémân, Yedoutoun, leurs fils et leurs frères, revêtus de byssus, se tenaient à l’est de l’autel avec des cymbales, des luths et des harpes, et avaient auprès d’eux cent vingt sacrificateurs sonnant des trompettes.
13 — et lorsque ceux qui sonnaient des trompettes et ceux qui chantaient, s’unissant d’un même accord pour louer et célébrer l’Éternel, firent retentir les trompettes, les cymbales et les autres instruments, et louèrent l’Éternel par ces paroles : « Car il est bon, car sa bienveillance dure à toujours ! », en ce moment, la maison, la maison de l’Éternel fut remplie d’une nuée.
14 Les sacrificateurs ne purent pas y rester pour faire le service, à cause de la nuée ; car la gloire de l’Éternel remplissait la maison de Dieu.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.