×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 23     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 23
Segond « Colombe »


1 La septième année, Yehoyada s’affermit et traita alliance avec les chefs de centaines : Azariahou, fils de Yeroham, Ismaël, fils de Yohanân, Azariahou, fils d’Obed, Maaséyahou, fils d’Adayahou et Élichaphath, fils de Zikri.
2 Ils parcoururent Juda et rassemblèrent les Lévites de toutes les villes de Juda et les chefs de familles d’Israël. Ils arrivèrent à Jérusalem.
3 et toute l’assemblée conclut une alliance avec le roi dans la maison de Dieu. Yehoyada leur dit : Voici le fils du roi, il régnera, comme l’Éternel l’a déclaré à l’égard des fils de David.
4 Voici ce que vous ferez : Parmi ceux d’entre vous qui prennent (leur service) le jour du sabbat, sacrificateurs et Lévites, un tiers fera la garde des seuils.
5 un tiers se tiendra dans la maison du roi, et un tiers à la porte de Yesod. Tout le peuple sera dans les parvis de la maison de l’Éternel.
6 Que personne n’entre dans la maison de l’Éternel, excepté les sacrificateurs et les Lévites de service : ceux-là pourront entrer, car ils sont saints. Tout le peuple montera la garde pour l’Éternel.
7 Les Lévites entoureront le roi de toutes parts, chacun les armes à la main, et l’on donnera la mort à quiconque entrera dans la maison : vous serez près du roi quand il entrera et quand il sortira.
8 Les Lévites et tout Juda exécutèrent tous les ordres qu’avait donnés le sacrificateur Yehoyada. Ils prirent chacun leurs hommes, ceux qui entraient le jour du sabbat et ceux qui sortaient le jour du sabbat ; car le sacrificateur Yehoyada n’avait exempté aucune des classes.
9 Le sacrificateur Yehoyada remit aux chefs de centaines les lances et les boucliers, grands et petits, qui avaient appartenu au roi David et qui se trouvaient dans la maison de Dieu.
10 Il plaça tout le peuple, chacun son arme à la main, depuis le côté droit jusqu’au côté gauche de la maison, près de l’autel et près de la maison pour entourer le roi.
11 On fit avancer le fils du roi, on mit sur lui le diadème et le témoignage. Ils l’établirent roi ; Yehoyada et ses fils lui donnèrent l’onction et ils dirent : Vive le roi !
12 Athalie entendit la voix du peuple qui accourait et louait le roi.
13 Elle vint vers le peuple à la maison de l’Éternel et regarda : voici que le roi se tenait sur son estrade à l’entrée ; les chefs et les trompettes étaient près du roi ; tout le peuple du pays était dans la joie, l’on sonnait des trompettes, et les chantres avec les instruments de musique dirigeaient les louanges. Athalie déchira ses vêtements et dit : Conspiration ! conspiration
14 Alors le sacrificateur Yehoyada fit sortir les chefs de centaines, commandants de l’armée, et leur dit : Faites-la sortir en dehors des rangs, et que soit mis à mort par l’épée quiconque la suivra. Car le sacrificateur avait dit : Ne la mettez pas à mort dans la maison de l’Éternel.
15 On lui fit place, et elle arriva à la maison du roi par l’entrée de la porte des chevaux : c’est là qu’il lui donnèrent la mort.
16 Yehoyada conclut entre lui, tout le peuple et le roi une alliance aux termes de laquelle ils devaient être le peuple de l’Éternel.
17 Tout le peuple entra dans la maison de Baal, ils la démolirent, ils brisèrent ses autels et ses images et tuèrent devant les autels Mattân, prêtre de Baal.
18 Yehoyada remit la surveillance de la maison de l’Éternel entre les mains des sacrificateurs-Lévites, que David avait répartis en classes dans la maison de l’Éternel pour qu’ils offrent des holocaustes à l’Éternel, comme il est écrit dans la loi de Moïse, et au milieu des réjouissances et des chants, prévus par David.
19 Il plaça les portiers aux porches de la maison de l’Éternel, pour qu’il n’entre personne qui serait impur pour une cause quelconque.
20 Il prit les chefs de centaines, les nobles, ceux qui avaient autorité parmi le peuple et tout le peuple du pays, et il fit descendre le roi de la maison de l’Éternel. Ils arrivèrent dans la maison du roi par la porte supérieure et firent siéger le roi sur le trône royal.
21 Tout le peuple du pays se réjouissait, et la ville était tranquille. On avait fait mourir Athalie par l’épée.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.