×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Paroles 13     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Paroles 13
André Chouraqui


Un rêveur de rêve

1 « Toute parole que je vous ordonne moi-même, vous la garderez pour la faire tu n’y ajouteras pas, tu n’en retrancheras pas.
2 Quand en ton sein surgit un inspiré ou un rêveur de rêve, qu’il te donne un signe ou un prodige,
3 et que vienne le signe ou le prodige dont il t’a parlé, pour dire : ‹ Nous irons derrière d’autres Elohîms que vous n’avez pas connus, servons-les ! ›,
4 tu n’écouteras pas les paroles de cet inspiré ou de ce rêveur de rêve : oui, IHVH-Adonaï, votre Elohîms, vous éprouve pour savoir si vous aimez IHVH-Adonaï, votre Elohîms, de tout votre cœur, de tout votre être.
5 Vous irez derrière IHVH-Adonaï, votre Elohîms, vous frémirez de lui, vous garderez ses ordres, vous entendrez sa voix, vous le servirez, vous collerez à lui ;
6 et cet inspiré ou ce rêveur de rêve sera mis à mort. Oui, il parle d’écart contre IHVH-Adonaï, votre Elohîms, qui vous a fait sortir de la terre de Misraîm, et qui t’a racheté de la maison des serfs, pour te bannir de la route où IHVH-Adonaï, ton Elohîms, t’a ordonné d’aller. Brûle le mal de ton sein. Servir d’autres Elohîms

Servir d’autres Elohîms

7 Quand ton frère, le fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme de ton sein, ou ton compagnon qui est comme ton être, t’incitera en secret pour dire : ‹ Allons, servons d’autres Elohîms !’ que tu ne connaissais pas, ni toi ni tes pères,
8 parmi les Elohîms des peuples qui sont autour de vous, proches de toi, ou lointains, du bout de la terre jusqu’au bout de la terre,
9 ne consens pas à lui, ne l’entends pas. Ton œil ne sera pas exorable pour lui, tu ne l’épargneras pas, tu ne le couvriras pas.
10 Oui, tu le tueras, tu le tueras. Ta main sera contre lui la première, pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple en dernier.
11 Lapide-le de pierres, à mort ; oui, il demandait de te bannir loin de IHVH-Adonaï, ton Elohîms, qui t’a fait sortir de la terre de Misraîm, de la maison des serfs.
12 Tout Israël entendra. Ils frémiront et ne continueront pas à faire comme la parole de ce mal en ton sein. Une ville interdite

Une ville interdite

13 Quand tu entendras, dans l’une de tes villes que IHVH-Adonaï, ton Elohîms, te donne pour y habiter, pour dire :
14 ‹ Des hommes, des fils de Belia’al, sont sortis de ton sein. Ils bannissent les habitants de leur ville, pour dire : Allons, servons d’autres Elohîms que vous n’avez pas connus’,
15 consulte, investigue, questionne bien et voici : vraie, ferme est la parole ; cette abomination s’est faite en ton sein.
16 Frappe, frappe les habitants de cette ville à bouche d’épée. Interdis-la, et tout ce qui est en elle, et ses bêtes, à bouche d’épée.
17 Groupe tout son butin au milieu de sa place. Incendie au feu la ville et tout son butin, totalement, pour IHVH-Adonaï, ton Elohîms. Ce sera en pérennité un tell : elle ne sera jamais rebâtie.
18 Rien ne collera à ta main de l’interdit, afin que IHVH-Adonaï retourne de la brûlure de sa narine. Il te donne des matrices, il te matricie et te multiplie, comme il l’a juré à tes pères.
19 Oui, tu entendras la voix de IHVH-Adonaï, ton Elohïms, pour garder tous ses ordres, que moi-même, aujourd’hui, je t’ordonne, pour faire le droit aux yeux de IHVH-Adonaï, ton Elohïms. »

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf