×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Amos 8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Amos 8
André Chouraqui


Un jour amer

1 Ainsi Adonaï IHVH-Elohîms me le fait voir ; voici un cageot d’été.
2 Il dit : « Que vois-tu, ’Amos ? Je dis :  »Un cageot d’été« . IHVH-Adonaï me dit :  »Elle vient, la fin, sur mon peuple Israël. Je ne continuerai plus à passer outre pour lui.
3 Les poèmes du palais geignent, en ce jour, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms. Les cadavres se multiplieront, ils seront jetés en tout lieu. Chut » !
4 Entendez cela, vous qui gobez le pauvre, pour faire chômer les humiliés de la terre,
5 pour dire : « Quand passera-t-elle, la néoménie ? Ravitaillons en ravitaillement le shabat ! Ouvrons le froment pour diminuer l’épha et accroître le sicle, pour tordre les balances de la duperie,
6 pour acheter contre argent les chétifs, le pauvre contre des sandales. Nous les ravitaillerons avec des déchets de froment. »
7 IHVH-Adonaï l’a juré par le génie de Ia’acob : Je n’oublierai pas avec persistance tous leurs actes.
8 Contre cela ne s’irritera-t-elle pas, la terre ? Ne s’endeuilleraient-ils pas, tous ses habitants ? Elle montera, toute, comme le Ieor ; répudiée, elle sombrera comme le Ieor de Misraîm.
9 Et c’est en ce jour, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms, je ferai décliner le soleil à midi, j’enténébrerai la terre un jour de lumière.
10 Je tournerai vos fêtes en deuil, tous vos poèmes en élégies. Et je ferai monter sur toutes vos hanches le sac, sur toute tête, la calvitie. Je la mettrai comme au deuil d’un unique, et son après comme un jour amer.
11 Voici, les jours viennent, harangue d’Adonaï IHVH-Elohîms, je lancerai la faim contre la terre, non pas la faim de pain, non pas la soif d’eau, mais celle d’entendre les paroles de IHVH-Adonaï.
12 Ils se mouvront de la mer à la mer, du septentrion jusqu’en orient ; ils reviendront pour demander la parole de IHVH-Adonaï, mais ils ne la trouveront pas.
13 En ce jour, les belles vierges et les adolescents s’évanouiront de soif.
14 Les jureurs sur la coupable Shomrôn disent : « Vive tes Elohïms, Dân ! » Et : « Vive la route, Beér Shèba’ ! » Ils tomberont, ils ne se relèveront plus !

Cette Bible est dans le domaine public.