×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Amos 1     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Amos 1
André Chouraqui


Le Ravin de la Fraude

1 Paroles d’’Amos, qui était parmi les pointeurs de Teqoa’, qui contemplait Israël aux jours d’’Ouzyahou, roi de Iehouda, et aux jours de Iarob’âm bèn Yehoash, roi d’Israël, deux ans avant le séisme.
2 Il dit : IHVH-Adonaï, de Siôn, rugit ; de Ieroushalaîm, il donne de sa voix. Les oasis des pâtres s’endeuillent, la tête du Karmèl sèche.
3 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Pour les trois carences de Damèssèq, pour les quatre, je ne ferai pas retour. Pour son foulage aux herses de fer de Guil’ad,
4 j’enverrai le feu contre la maison de Hazaél ; il mangera les châteaux de Bèn-Hadad.
5 Je briserai le verrou de Damèssèq, je trancherai l’habitant de Biq’at Avèn, le Ravin de la Fraude, le porteur du sceptre de la maison d’’Édèn. Le peuple d’Arâm sera exilé vers Qir, dit IHVH-Adonaï.
6 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Pour les trois carences d’’Aza, pour les quatre, je ne ferai pas retour. Pour avoir exilé un plein exil, pour l’avoir livré à Edôm,
7 j’enverrai le feu contre le rempart d’’Aza ; il mangera ses châteaux.
8 Je trancherai l’habitant d’Ashdod, le porteur du sceptre d’Ashqelôn, et ferai retourner ma main sur ’Èqrôn. Le reste des Pelishtîm sera perdu, dit Adonaï IHVH-Elohîms.
9 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Pour les trois carences de Sor, pour les quatre, je ne ferai pas retour. Pour avoir livré un plein exil à Edôm - ils ne se sont pas souvenus du pacte des frères -,
10 j’enverrai un feu contre le rempart de Sor ; il mangera ses châteaux.
11 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Pour les trois carences d’Edôm, pour les quatre, je ne ferai pas retour. Pour la poursuite de son frère à l’épée - il a détruit ses matrices, lacéré à jamais de sa fureur et gardé son emportement avec persistance -,
12 j’enverrai un feu contre Téimân ; il mangera les châteaux de Bosra.
13 Ainsi dit IHVH-Adonaï : Pour les trois carences des Benéi ’Amôn, pour les quatre, je ne ferai pas retour. Pour avoir pourfendu les femmes grosses de Guil’ad, afin d’élargir leur frontière,
14 j’allumerai le feu contre le rempart de Raba ; il mangera ses châteaux dans l’ovation, au jour de guerre ; dans la tempête, au jour de l’ouragan.
15 Leur roi en exil, lui et ses chefs ensemble, dit IHVH-Adonaï.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf