×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iehèzqél 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iehèzqél 3
André Chouraqui


Mange ce volume

1 Il me dit : « Fils d’humain, ce que tu trouves, mange-le ! Mange ce volume et va, parle à la maison d’Israël ! »
2 J’ouvre ma bouche et il me fait manger ce volume.
3 Il me dit : « Fils d’humain, nourris ton ventre, remplis tes entrailles avec ce volume que, moi, je te donne. » Je mange et c’est dans ma bouche comme une douceur de miel.
4 Il me dit : « Fils d’humain, va, viens dans la maison d’Israël ; parle-leur avec mes paroles.
5 Oui, ce n’est pas à un peuple profond de lèvre et lourd de langue que tu es envoyé, mais à la maison d’Israël.
6 Non pas vers des peuples multiples, profonds de lèvre et lourds de langue, dont tu n’entendrais pas les paroles : même si je t’envoyais à eux, ils t’entendraient.
7 Mais la maison d’Israël : Ils ne consentiront pas à t’entendre, car ils ne consentent pas à m’entendre. Oui, toute la maison d’Israël, des forçats du front, des durs du cœur, eux !
8 Voici, je donne tes faces fortes apposées à leurs faces ; ton front fort apposé à leur front.
9 Je donne ton front semblable au corindon, plus dur que le silex. Ne frémis pas d’eux, ne t’effare pas de leurs faces ; oui, eux, la maison de la rébellion. »
10 Il me dit : « Fils d’humain, toutes mes paroles dont je te parle, prends-les en ton cœur, et de tes oreilles, entends-les.
11 Va, viens vers l’exil, vers les fils de ton peuple. Parle-leur, dis-leur : ‹ Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms ›, qu’ils entendent ou qu’ils s’abstiennent ! » Un souffle me soulève

Un souffle me soulève

12 Un souffle me soulève. J’entends derrière moi une voix, un grand tremblement : « La gloire de IHVH-Adonaï est bénie de son lieu ! »
13 Voix des ailes des Vivants, embrassant la femme sa sœur ; voix des rouages en leur apposition ; voix, grand tremblement.
14 Et le souffle me soulève, il me prend. Et je vais, amer, dans la fièvre de mon souffle. Et la main de IHVH-Adonaï est sur moi, forte.
15 Je viens vers l’exil de Tél Abib vers ceux qui habitent au fleuve Kebar et j’habite là sept jours, désolé parmi eux. Sentinelle d’Israël

Sentinelle d’Israël

16 Et c’est au bout de sept jours, et c’est la parole de IHVH-Adonaï pour me dire :
17 « Fils d’humain, en sentinelle je t’ai donné à la maison d’Israël ! Entends de ma bouche une parole, et préviens-les de ma part.
18 Quand je dis au criminel : ‹ Tu mourras, tu mourras ! ›, si tu ne le préviens pas, si tu ne parles pas pour prévenir le criminel contre sa route criminelle, pour le faire vivre, lui, le criminel, mourra dans son tort ; mais je chercherai son sang sur ta main.
19 Mais toi, quand tu préviens le criminel, s’il ne retourne pas de son crime, de sa route criminelle, il mourra dans son tort ; mais toi, tu auras sauvé ton être.
20 Si le juste retourne de sa justice et fait un forfait, je donne un obstacle en face de lui et il meurt. Parce que tu ne l’auras pas prévenu, il mourra dans sa faute ; ses justifications faites ne seront pas rappelées ; mais je chercherai son sang sur ta main.
21 Mais toi, si tu préviens le juste pour qu’il ne faute pas, lui, un juste qui ne faute pas, il vivra, il vivra ; car il est prévenu, lui ; et toi, tu auras sauvé ton être. »

La main de IHVH-Adonaï

22 Et là, elle est sur moi, la main de IHVH-Adonaï. Il me dit : « Lève-toi, sors du ravin. Là, je te parlerai. »
23 Je me lève, sors au ravin, et voici : la gloire de IHVH-Adonaï se tient là, semblable à la gloire que j’avais vue sur le fleuve Kebar. Je tombe sur mes faces.
24 Le souffle vient en moi. Il me fait tenir sur mes pieds. Il me parle et me dit : « Viens, enferme-toi au sein de ta maison.
25 Et toi, fils d’humain, voici, ils t’ont donné des brides avec lesquelles ils te capturent. Ne sors pas parmi eux.
26 Je collerai ta langue à ton palais, tu seras muet. Tu ne seras plus pour eux un homme qui exhorte ; oui, eux, la maison de la rébellion.
27 Quand je te parlerai, j’ouvrirai ta bouche. Dis-leur : ‹ Ainsi dit Adonaï IHVH-Elohïms : L’entendeur entendra ; l’abstinent s’abstiendra. › Oui, eux, la maison de la rébellion. »

Cette Bible est dans le domaine public.