×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iesha‘yahou 46     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iesha‘yahou 46
André Chouraqui


Contre les idoles

1 Bél ploie, Nebo s’affaisse. Leurs statues sont pour l’animal, pour la bête. Vos fardeaux vous accablent en fardeau de fatigue !
2 Ils s’affaissent, ils ploient ensemble ; ils ne peuvent pas faire échapper le fardeau. Leur être va en captivité.
3 Entendez-moi, maison de Ia’acob, tout le reste de la maison d’Israël, accablés depuis le ventre, en fardeau depuis la matrice.
4 Jusqu’à la vieillesse, moi, lui ; jusqu’à la sénescence, moi je supporte ; moi j’agis, moi je porte, moi je supporte et vous fais échapper.
5 À qui m’identifier, m’équivaloir ? À qui me comparer, à qui suis-je identique ?
6 Ils gaspillent l’or de la bourse, ils pèsent l’argent au fléau. Ils embauchent un orfèvre et il leur fait un Él. Ils s’inclinent et se prosternent aussi.
7 Ils le portent sur l’épaule, le portent, le déposent à sa place. Il se tient et ne se retire pas de son lieu. Ils vocifèrent même vers lui, mais il ne répond pas. Il ne le sauve pas de sa détresse.
8 Mémorisez cela et ranimez-vous ; retournez-le dans votre cœur, carents.
9 Mémorisez les premières de toute pérennité ; oui, moi-même, Él, nul autre Elohîms, rien comme moi,
10 le rapporteur, dès l’entête, de l’après, dès l’antiquité de ce qu’ils n’ont pas fait. Je dis : Mon conseil se lève. Je fais tout mon désir.
11 J’appelle du Levant un aigle, d’une terre lointaine l’homme de mon conseil. J’ai même parlé, je l’ai même fait venir ; j’ai formé, j’agirai de même.
12 Entendez-moi, meneurs du cœur, éloignés de la justification :
13 je présente ma justification ; elle ne s’éloignera pas, mon salut ne tardera pas. Je donne à Siôn le salut, ma splendeur à Israël.

Cette Bible est dans le domaine public.