×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Iob 29     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Iob 29
André Chouraqui


Je vivais comme un roi

1 Iob continue à porter son exemple et dit :
2 Qui me rendra les lunaisons d’antan, les jours où Eloha me gardait ?
3 Dans son auréole, sa lampe était sur ma tête ; en sa lumière, j’allais dans les ténèbres,
4 tel que j’étais aux jours de ma juvénilité, en l’intimité d’Eloha, dans ma tente,
5 quand Shadaï était encore avec moi, avec, autour, mes adolescents,
6 quand je baignais mes chevilles dans la crème, et que, du roc, des ruisseaux d’huile coulaient pour moi.
7 À ma sortie, à la porte de la cité, sur la place, je préparais mon siège.
8 Les adolescents me voyaient et s’esquivaient ; les vétérans se levaient et restaient debout ;
9 les chefs retenaient leurs mots, ils mettaient la paume sur leur bouche ;
10 la voix des guides s’esquivait ; leur langue collait à leur palais.
11 Oui, l’oreille entendait et me félicitait ;
12 l’œil voyait et témoignait pour moi : oui, je délivrais l’humilié qui appelle, l’orphelin sans aide.
13 La bénédiction de l’égaré venait à moi ; je faisais jubiler le cœur de la veuve.
14 J’étais vêtu de justice et elle me revêtait ; mon jugement était comme un manteau et une tiare.
15 J’étais les yeux de l’aveugle, les pieds du boiteux.
16 Moi-même, père des pauvres, je scrutais la dispute de l’inconnu.
17 Je brisais les molaires de la forfaiture ; j’arrachais la proie de ses dents.
18 Je disais : « J’agoniserai en présence de mon nid » mais, comme de sable, les jours se multipliaient.
19 Ma racine ouverte aux eaux, la rosée nuitait sur ma moisson ;
20 ma gloire neuve pour moi, mon arc se déplaçait dans ma main.
21 Ils m’entendaient, attendaient et faisaient silence ; après mon conseil,
22 ils ne répliquaient rien à ma parole ; mon mot dégoulinait sur eux.
23 Ils m’attendaient comme la pluie, et leur bouche béait à l’ondée.
24 Je leur souriais : ils n’y croyaient pas ; la lumière de mes faces ne les abattait pas.
25 Je choisissais leur route et siégeais à leur tête ; je vivais comme un roi parmi sa troupe, quand il réconforte des endeuillés.

Cette Bible est dans le domaine public.