×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Shemouël 2 21     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Shemouël 2 21
André Chouraqui


Élimination des fils de Shaoul

1 Et c’est une famine, aux jours de David, pendant trois ans, année par année. David consulte les faces de IHVH-Adonaï. IHVH-Adonaï lui dit : « Sur Shaoul et sur sa maison il est des sangs, pour avoir mis à mort les Guib’onîm. »
2 Le roi crie vers les Guib’onîm pour leur parler. Les Guib’onîm n’étaient pas des Benéi Israël, mais du reste des Emori ; et les Benéi Israël leur avaient prêté serment. Shaoul avait cherché à les frapper, dans son ardeur pour les Benéi Israël et pour Iehouda.
3 David dit aux Guib’onîm : « Que ferai-je pour vous ? Comment serai-je absous pour que vous bénissiez la possession de IHVH-Adonaï ?
4 Les Guib’onîm lui disent : « Il ne sera pas pour nous d’argent ni d’or avec Shaoul et avec sa maison, et il ne sera pas pour nous d’homme à mettre à mort en Israël. » Il dit : « Ce que vous direz, je le ferai pour vous. »
5 Ils disent au roi : « L’homme qui nous a achevés et qui projetait de nous exterminer en nous portant hors de toutes les frontières d’Israël,
6 que sept hommes de ses fils nous soient donnés. Nous les empalerons pour IHVH-Adonaï à Guib’a de Shaoul, l’élu de IHVH-Adonaï« ! Le roi dit :  »Moi, je les donne » !
7 Le roi compatit à Mephiboshèt bèn Iehonatân bèn Shaoul, pour le serment de IHVH-Adonaï qui était entre eux, entre David et Iehonatân, le fils de Shaoul.
8 Le roi prend les deux fils de Rispa, fille d’Aya, qu’elle avait enfantés à Shaoul, Armoni et Mephiboshèt, et les cinq fils de Mikhal, la fille de Shaoul, qu’elle avait enfantés à ’Adriél bèn Barzilaï de Mehola.
9 Il les donne en main des Guib’onîm. Ils les empalent sur la montagne, en face de IHVH-Adonaï. Les sept tombent ensemble. Ils sont mis à mort aux premiers jours de la moisson, au début de la moisson des orges.
10 Rispa, la fille d’Aya, prend un sac. Elle l’étend pour elle sur le roc, du début de la moisson jusqu’à l’afflux des eaux des ciels sur eux. Elle ne donnait pas au volatile des ciels de se poser sur eux, de jour, ni à l’animal des champs, la nuit.
11 Ce que fait Rispa, fille d’Aya, la concubine de Shaoul, est rapporté à David.
12 David va, il prend les ossements de Shaoul et les ossements de Iehonatân, son fils, des maîtres de Iabéish en Guil’ad, qu’ils avaient volés à Rehob Béit-Sheân, où les Pelishtîm les avaient pendus, le jour où les Pelishtîm avaient frappé Shaoul à Guilboa. ›
13 Il monte de là les ossements de Shaoul et les ossements de Iehonatân, son fils. Ils ajoutent les ossements des empalés.
14 Ils ensevelissent les ossements de Shaoul et de Iehonatân, son fils, en terre de Biniamîn, à Sèla’, dans le sépulcre de Qish, son père. Ils font tout ce que le roi avait ordonné. Après quoi, Elohîms intercède pour la terre.

Faits de guerre

15 Et c’est encore la guerre entre les Pelishtîm et Israël. David descend avec ses serviteurs ; ils guerroient contre les Pelishtîm. David est fatigué.
16 Ishbi de Nob, l’un des enfants de Rapha, a une haste qui pèse trois cents sicles au poids du bronze. Il est ceint de neuf et dit de frapper David.
17 Abishaï bèn Serouyah l’aide. Il frappe le Pelishti et le met à mort. Alors les hommes de David lui jurent pour dire : « Tu ne sortiras plus avec nous à la guerre. Tu n’éteindras pas la lampe d’Israël. »
18 Et c’est après quoi, c’est encore la guerre à Gob, contre les Pelishtîm. Alors Sibekhaï, le Houshati, frappe Saph, l’un des enfants de Rapha.
19 Et c’est encore la guerre, à Gob, contre les Pelishtîm. Èlhanân bèn Ia’réi-Orguîm, de Béit Lèhèm, frappe Goliat, de Gat. Le bois de sa lance était comme une ensouple de tisserand.
20 C’est encore la guerre à Gat, et c’est un homme, un provocateur. Les doigts de sa main et les doigts de ses pieds, six par six, sont au nombre de vingt-quatre. Lui aussi avait été enfanté par Rapha.
21 Il insulte Israël. Iehonatân bèn Shim’a, le frère de David, le frappe.
22 Ces quatre-là naquirent de Rapha, à Gat. Ils tombent par la main de David et par la main des serviteurs.

Cette Bible est dans le domaine public.