Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 44.19

Esaïe 44.19 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Ils ne rentrent point en eux-mêmes ; ils ne font point de réflexion, et il ne leur vient pas la moindre pensée de dire : J’ai fait du feu de la moitié de ce bois, j’en ai fait cuire des pains sur les charbons, j’y ai fait cuire la chair que j’ai mangée, et du reste j’en ferai une idole ? Je me prosternerai devant un tronc d’arbre ?
MARNul ne rentre en soi-même, et n’a ni connaissance, ni intelligence, pour dire ; j’ai brûlé la moitié de ceci au feu, et même j’en ai cuit du pain sur les charbons ; j’en ai rôti de la chair, et j’en ai mangé ; et du reste en ferais-je une abomination ? adorerais-je une branche de bois ?
OSTNul ne rentre en soi-même, et n’a de connaissance ni d’intelligence, pour dire : J’en ai brûlé la moitié au feu ; j’ai cuit du pain sur les charbons ; j’en ai rôti ma viande et l’ai mangée ; et avec le reste je ferais une abomination ! J’adorerais un morceau de bois !
CAHIl ne prend rien à cœur ; il n’a ni connaissance, ni intelligence, pour dire : “J’ai consumé la moitié au feu ; sa braise m’a servi à cuire du pain, à rôtir la viande, j’en ai mangé, et du restant je ferais une horreur, je me prosternerais devant une bûche de bois !“
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRIl ne réfléchit pas, il n’a ni connaissance, ni intelligence pour dire : J’en ai brûlé la moitié au feu, et sur ses charbons j’ai aussi cuit mon pain, rôti ma viande, et l’ai mangée, et avec le reste ferais-je une abomination, devant une souche de bois me prosternerais-je ?
LAUIl ne rentre pas en son cœur, il est sans connaissance et sans intelligence pour dire : J’en ai brûlé la moitié au feu, et même sur les charbons j’ai cuit du pain, j’ai rôti de la viande et je l’ai mangée ; et ferais-je du reste une abomination ? Adorerais-je un bloc de bois{Héb. ce qui provient d’un arbre.}
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBY- Et on ne rentre pas en soi-même, et il n’y a pas de connaissance et il n’y a pas d’intelligence, pour dire : J’en ai brûlé la moitié au feu, et encore, j’ai cuit du pain sur ses charbons, j’ai rôti de la chair, et j’ai mangé ; et de ce qui reste, en ferai-je une abomination ? Me prosternerai-je devant ce qui provient d’un arbre ?
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANNul ne rentre en soi-même, nul n’a connaissance et intelligence pour se dire : J’en ai brûlé la moitié au feu ; j’ai aussi cuit du pain sur les braises ; j’ai rôti de la viande et je l’ai mangée ; et du reste je ferais une abomination ! Je me prosternerais devant un tronc d’arbre !
ZAKPas un ne réfléchit en lui-même, n’a de sens ni de raison pour dire : « J’ai employé la moitié à faire du feu, et sur ses charbons j’ai cuit le pain, rôti la viande dont je me nourris, et du restant je ferais une impure idole, je rendrais hommage à une souche de bois ! »
VIGIls ne rentrent pas en eux-mêmes, ils ne réfléchissent pas, et ils n’ont pas le bon (assez de) sens de (pour) dire : J’en ai brûlé la moitié au feu, et j’ai cuit des pains sur ses charbons ; j’ai fait cuire de la viande, que j’ai mangée, et avec le reste je ferais(-je) une idole ! (?) Je me prostern(er)ais(-je) devant un tronc d’arbre !
FILIls ne rentrent point en eux-mêmes, ils ne réfléchissent pas, et ils n’ont pas le bon sens de dire : J’en ai brûlé la moitié au feu, et j’ai cuit des pains sur ses charbons; j’ai fait cuire de la viande, que j’ai mangée, et avec le reste je ferais un idole! Je me prosternais devant un tronc d’arbre!
LSGIl ne rentre pas en lui-même, Et il n’a ni l’intelligence, ni le bon sens de dire : J’en ai brûlé une moitié au feu, J’ai cuit du pain sur les charbons, J’ai rôti de la viande et je l’ai mangée ; Et avec le reste je ferais une abomination ! Je me prosternerais devant un morceau de bois !
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAEt il ne rentre pas en soi-même ; il n’a pas l’intelligence et le bon sens de se dire : «?J’en ai brûlé la moitié au feu ; j’ai aussi cuit du pain sur les braises ; j’ai rôti de la viande et je l’ai mangée ; et avec le reste je ferais une abomination, je me prosternerais devant un tronc d’arbre !?»
BPCIl ne s’en rend pas compte, il n’a ni connaissance ni intelligence pour se dire : “J’en ai brêlé la moitié au feu, j’ai cuit sur ses braises du pain ; j’ai rôti de la viande et je l’ai mangée ; et avec le reste je ferai une abomination, je me prosternerai devant un tronc de bois.”
JERPas un ne rentre en lui-même, pas un n’a la connaissance et l’intelligence de se dire : "J’en ai brûlé la moitié au feu et j’ai cuit du pain sur ses braises, je rôtis de la viande et je la mange ; avec le reste je ferais une chose abominable, me prosterner devant un bout de bois !"
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGIl ne rentre pas en lui-même,
Et il n’a ni l’intelligence, ni le bon sens de dire:
J’en ai brûlé une moitié au feu,
J’ai cuit du pain sur les charbons,
J’ai rôti de la viande et je l’ai mangée;
Et avec le reste je ferais une abomination!
Je me prosternerais devant un morceau de bois!
CHUIl ne le fait pas retourner en son cœur ; pas de pénétration, pas de discernement, pour dire : « La moitié, je l’ai incinérée au feu et j’ai même panifié du pain sur ses braises. J’y ai rôti de la chair et j’en mange. Et l’excédent j’en fais une abomination ! M’inclinerai-je devant un billot de bois ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPAucun ne réfléchit, aucun n’a assez d’intelligence et de bon sens pour se dire: “J’en ai brûlé la moitié au feu, j’ai fait cuire du pain sur les braises, j’ai rôti de la viande et je l’ai mangée, et maintenant je ferais une idole avec le reste, j’adorerais un morceau de bois!”
S21Il ne se met pas à réfléchir, il n’a ni le discernement ni l’intelligence de se dire : « J’ai brûlé une moitié du bois, j’ai cuit du pain sur ses braises, j’y ai rôti de la viande pour la manger, et avec le reste je ferais une horreur ! Je me prosternerais devant un morceau de bois ! »
KJFNul ne considère en son cœur, ni n’a de connaissance ni d’intelligence, pour dire: J’ai brûlé une partie au feu; oui, j’ai cuit du pain sur ses charbons; j’en ai rôti de la chair et l’ai mangée; et en ferai-je avec le reste une abomination? me jetterai-je à terre devant une souche d’un arbre?
LXXκαὶ οὐκ ἐλογίσατο τῇ καρδίᾳ αὐτοῦ οὐδὲ ἀνελογίσατο ἐν τῇ ψυχῇ αὐτοῦ οὐδὲ ἔγνω τῇ φρονήσει ὅτι τὸ ἥμισυ αὐτοῦ κατέκαυσεν ἐν πυρὶ καὶ ἔπεψεν ἐπὶ τῶν ἀνθράκων αὐτοῦ ἄρτους καὶ ὀπτήσας κρέας ἔφαγεν καὶ τὸ λοιπὸν αὐτοῦ εἰς βδέλυγμα ἐποίησεν καὶ προσκυνοῦσιν αὐτῷ.
VULnon recogitant in mente sua neque cognoscunt neque sentiunt ut dicant medietatem eius conbusi igne et coxi super carbones eius panes coxi carnes et comedi et de reliquo eius idolum faciam ante truncum ligni procidam
BHSוְלֹא־יָשִׁ֣יב אֶל־לִבֹּ֗ו וְלֹ֨א דַ֥עַת וְלֹֽא־תְבוּנָה֮ לֵאמֹר֒ חֶצְיֹ֞ו שָׂרַ֣פְתִּי בְמֹו־אֵ֗שׁ וְ֠אַף אָפִ֤יתִי עַל־גֶּחָלָיו֙ לֶ֔חֶם אֶצְלֶ֥ה בָשָׂ֖ר וְאֹכֵ֑ל וְיִתְרֹו֙ לְתֹועֵבָ֣ה אֶעֱשֶׂ֔ה לְב֥וּל עֵ֖ץ אֶסְגֹּֽוד׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !