Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 42.4

Psaumes 42.4 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Et j’entrerai jusqu’à l’autel de Dieu, jusqu’à Dieu même, qui remplit de joie ma jeunesse renouvelée. Ô Dieu ! ô mon Dieu ! je vous louerai sur la harpe.
MARJe rappelais ces choses dans mon souvenir, et je m’en entretenais en moi-même, [savoir] que je marchais en la troupe, et que je m’en allais tout doucement en leur compagnie, avec une voix de triomphe et de louange, jusques à la maison de Dieu, [et] qu’une grande multitude de gens sautait alors de joie.
OSTLes larmes sont devenues mon pain jour et nuit, pendant qu’on me dit sans cesse : Où est ton Dieu ?
CAHMes larmes sont devenues ma nourriture jour et nuit, pendant qu’on me dit toute la journée : Où est ton Dieu ?
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRMes larmes sont mon aliment le jour et la nuit, depuis que chaque jour on me dit : « Où est ton Dieu ? »
LAUMes larmes sont devenues mon pain jour et nuit, parce qu’on me dit tout le jour : Où est ton Dieu ?
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYJe me souvenais de ces choses, et je répandais mon âme au dedans de moi : comment j’allais avec la foule, et je m’avançais en leur compagnie, avec une voix de triomphe et de louange, jusqu’à la maison de Dieu,... une multitude en fête.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANJour et nuit je me nourris de mes larmes, Parce que sans cesse on me dit : Où est ton Dieu ?
ZAKMon âme se fond au dedans de moi, quand je me rappelle le temps, où je m’avançais au milieu de rangs pressés, marchant en procession avec eux vers la maison de Dieu, au bruit des chants et des actions de grâce d’une foule en tête.
VIGEt j’entrerai à l’autel de Dieu, au Dieu qui réjouit ma jeunesse. Je vous louerai sur la harpe, ô Dieu, mon Dieu.
FILMes larmes ont été ma nourriture le jour et la nuit, * pendant qu’on me dit tous les jours: Où est ton Dieu?
LSG(42.5) Je me rappelle avec effusion de cœur Quand je marchais entouré de la foule, Et que je m’avançais à sa tête vers la maison de Dieu, Au milieu des cris de joie et des actions de grâces D’une multitude en fête.
SYNJe me souviens — et mon cœur se brise à ce souvenir ! — Que je marchais avec la foule, Et m’avançais à sa tête jusqu’à la maison de Dieu, Au milieu des cris de joie et de louange D’une multitude en fête.
CRAMes larmes sont ma nourriture jour et nuit,
pendant qu’on me dit sans cesse : «?Où est ton Dieu ??»
BPCMon âme pleure sur mon sort, sitôt que je ravive mes souvenirs, - que je me revois, avançant au milieu de la foule, La conduisant jusqu’à la maison de Dieu, - aux cris de jubilation et de louange d’un peuple en fête !
JERMes larmes, c’est là mon pain, le jour, la nuit, moi qui tout le jour entends dire : Où est-il, ton Dieu ?
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMes larmes sont ma nourriture jour et nuit,
Pendant qu’on me dit sans cesse:
Où est ton Dieu?

CHUMa larme est pour moi du pain, jour et nuit, quand il m’est dit tout le jour : « Où est-il ton Elohîms ?
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLes larmes nuit et jour sont mon pain, quand on me dit: “Où est ton Dieu?”
S21Mes larmes sont ma nourriture jour et nuit, car on me dit sans cesse : « Où est ton Dieu ? »
KJFLorsque je me souviens de ces choses, en répandant mon âme au-dedans de moi; comme je marchais avec la multitude, j’allais avec elle à la maison de Dieu, avec une voix de joie et de louange, avec une multitude qui célébrait le jour de fête.
LXXκαὶ εἰσελεύσομαι πρὸς τὸ θυσιαστήριον τοῦ θεοῦ πρὸς τὸν θεὸν τὸν εὐφραίνοντα τὴν νεότητά μου ἐξομολογήσομαί σοι ἐν κιθάρᾳ ὁ θεὸς ὁ θεός μου.
VULet introibo ad altare Dei ad Deum qui laetificat iuventutem meam confitebor tibi in cithara Deus Deus meus
BHS(42.3) הָֽיְתָה־לִּ֬י דִמְעָתִ֣י לֶ֭חֶם יֹומָ֣ם וָלָ֑יְלָה בֶּאֱמֹ֥ר אֵלַ֥י כָּל־הַ֝יֹּ֗ום אַיֵּ֥ה אֱלֹהֶֽיךָ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !