×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Samuel 9.9

1 Samuel 9.9 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Samuel 9.9  Autrefois en Israël, quand on allait consulter Dieu, on disait : Venez, et allons au voyant ! Car celui qu’on appelle aujourd’hui le prophète s’appelait autrefois le voyant. —

Segond dite « à la Colombe »

1 Samuel 9.9  — Autrefois en Israël, l’homme qui allait consulter Dieu disait : Venez, allons chez le voyant ! Car celui qu’on appelle aujourd’hui le prophète s’appelait autrefois le voyant.

Nouvelle Bible Segond

1 Samuel 9.9  — Autrefois, en Israël, l’homme qui allait consulter Dieu disait : Allons chez le voyant ! Car le prophète d’aujourd’hui, on l’appelait autrefois le voyant. —

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Samuel 9.9  – Autrefois en Israël, quand on allait consulter Dieu, on disait : Venez, et allons vers le voyant ! Car celui qu’on appelle aujourd’hui le prophète s’appelait autrefois le voyant. –

Segond 21

1 Samuel 9.9  Quand on allait consulter Dieu, on disait autrefois en Israël : « Venez, allons trouver le voyant ! » Celui qu’on appelle aujourd’hui « prophète » s’appelait en effet autrefois « voyant ».

Les autres versions

Bible du Semeur

1 Samuel 9.9  Autrefois en Israël, quand on allait consulter Dieu, on disait : « Venez, allons chez l’homme qui reçoit des révélations ! » C’était là le nom par lequel on désignait ceux qu’on appelle aujourd’hui des « prophètes ».

Traduction œcuménique de la Bible

1 Samuel 9.9  Autrefois, en Israël, on avait coutume de dire quand on allait consulter Dieu : « Venez, allons trouver le voyant. » Car, le « prophète » d’aujourd’hui, on l’appelait autrefois le « voyant »

Bible de Jérusalem

1 Samuel 9.9  Autrefois en Israël, voici ce qu’on disait en allant consulter Dieu : "Allons donc chez le voyant", car au lieu de "prophète" comme aujourd’hui on disait autrefois "voyant."

Bible Annotée

1 Samuel 9.9  Autrefois en Israël, ceux qui allaient consulter Dieu se disaient l’un à l’autre : Venez, allons vers le voyant ; car celui qu’on appelle aujourd’hui prophète, s’appelait autrefois voyant.

John Nelson Darby

1 Samuel 9.9  (Autrefois, en Israël, un homme, quand il allait consulter Dieu, disait ainsi : Venez, et allons vers le voyant. Car celui qu’on appelle prophète aujourd’hui, se nommait autrefois le voyant.)

David Martin

1 Samuel 9.9  [Or] c’était anciennement [la coutume] en Israël quand on allait consulter Dieu, qu’on se disait l’un à l’autre : Venez, allons au Voyant ; car celui qu’on [appelle] aujourd’hui Prophète, s’appelait autrefois le Voyant.

Osterwald

1 Samuel 9.9  (Autrefois en Israël, quand on allait consulter Dieu, on disait ainsi : Venez, allons jusqu’au Voyant ; car celui qu’on appelle aujourd’hui le prophète, s’appelait autrefois le Voyant. )

Auguste Crampon

1 Samuel 9.9  — Autrefois, en Israël, on disait, en allant consulter Dieu : « Venez et allons au voyant. » Car celui qu’on appelle aujourd’hui prophète s’appelait autrefois voyant. —

Lemaistre de Sacy

1 Samuel 9.9  (Autrefois dans Israël tous ceux qui allaient consulter Dieu, s’entre-disaient : Venez, allons au voyant. Car celui qui s’appelle aujourd’hui prophète, s’appelait alors le voyant.)

André Chouraqui

1 Samuel 9.9  Jadis, en Israël, l’homme, en allant consulter Elohîms, disait ainsi : « Allez ! Nous irons jusqu’au voyant. » Oui, l’inspiré d’aujourd’hui était jadis appelé « voyant. »

Zadoc Kahn

1 Samuel 9.9  (Autrefois, en Israël, celui qui se proposait d’aller consulter Dieu, disait : "Venez, allons trouver le Voyant ”; car le prophète de nos jours s’appelait alors le voyant. )

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Samuel 9.9  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Samuel 9.9  לְפָנִ֣ים׀ בְּיִשְׂרָאֵ֗ל כֹּֽה־אָמַ֤ר הָאִישׁ֙ בְּלֶכְתֹּו֙ לִדְרֹ֣ושׁ אֱלֹהִ֔ים לְכ֥וּ וְנֵלְכָ֖ה עַד־הָרֹאֶ֑ה כִּ֤י לַנָּבִיא֙ הַיֹּ֔ום יִקָּרֵ֥א לְפָנִ֖ים הָרֹאֶֽה׃

Versions étrangères

New Living Translation

1 Samuel 9.9  (In those days if people wanted a message from God, they would say, "Let's go and ask the seer," for prophets used to be called seers.)