×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Samuel 14.25

1 Samuel 14.25 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Samuel 14.25  Tout le peuple était arrivé dans une forêt, où il y avait du miel à la surface du sol.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Samuel 14.25  Tout le peuple était arrivé dans une forêt, où il y avait du miel à la surface du sol.

Segond 21

1 Samuel 14.25  Tout le peuple était arrivé dans une forêt où il y avait du miel à la surface du sol.

Les autres versions

Bible Annotée

1 Samuel 14.25  Et tout le monde entra dans la forêt et il y avait du miel sur la surface du sol.

John Nelson Darby

1 Samuel 14.25  Et tout le peuple du pays vint dans une forêt ; et il y avait du miel sur le dessus des champs.

David Martin

1 Samuel 14.25  Et tout le peuple du pays vint en une forêt, où il y avait du miel qui [découlait] sur le dessus d’un champ.

Ostervald

1 Samuel 14.25  Cependant tout le peuple du pays vint dans une forêt, où il y avait du miel à la surface du sol.

Lausanne

1 Samuel 14.25  Et tout le peuple{Héb. toute la terre.} arriva dans la forêt, où il y avait du miel sur la surface des champs.

Vigouroux

1 Samuel 14.25  Or ils vinrent tous dans un bois où la terre était couverte de miel.[14.25 Dans le bois, qui se trouvait en cet endroit.]

Auguste Crampon

1 Samuel 14.25  Tout le peuple vint dans la forêt, et il y avait du miel à la surface du sol.

Lemaistre de Sacy

1 Samuel 14.25  En même temps ils vinrent tous dans un bois où la terre était couverte de miel.

Zadoc Kahn

1 Samuel 14.25  Toute l’armée était arrivée à un bois, où la surface du sol était couverte de miel.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Samuel 14.25  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Samuel 14.25  וְכָל־הָאָ֖רֶץ בָּ֣אוּ בַיָּ֑עַר וַיְהִ֥י דְבַ֖שׁ עַל־פְּנֵ֥י הַשָּׂדֶֽה׃

La Vulgate

1 Samuel 14.25  omneque terrae vulgus venit in saltum in quo erat mel super faciem agri