Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 7.19

Juges 7.19 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Gédéon suivi de ses trois cents hommes, entra donc par un endroit du camp au commencement de la veille du milieu de la nuit. Et les gardes s’étant réveillés, Gédéon et ses gens commencèrent à sonner de la trompette, et à heurter leurs pots de terre l’un contre l’autre.
MARGédeon donc, et les cent hommes qui étaient avec lui, arrivèrent au bout du camp, comme on venait de poser la seconde garde ; on ne faisait que poser les gardes lorsqu’ils sonnèrent des trompettes ; et qu’ils cassèrent les cruches qu’ils avaient en leurs mains.
OSTGédéon, et les cent hommes qui étaient avec lui, vinrent à l’extrémité du camp, au commencement de la veille de minuit, comme on venait de poser les gardes. Ils sonnèrent des trompettes et cassèrent les cruches qu’ils avaient en leurs mains.
CAHGuidône vint, et cent hommes avec lui, à l’entrée du camp au commencement de la seconde garde de nuit, on venait seulement de poser les gardes ; ils sonnèrent de la trompette, en brisant (en même temps) les cruches qu’ils avaient en main.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRAinsi Gédéon accompagné de ses cent hommes se porta à un bout du camp à l’entrée de la veille médiale : on venait à peine de placer les sentinelles. Alors ils sonnèrent des trompettes et cassèrent les cruches qu’ils portaient à la main,
LAUEt Gédéon, et les cent hommes qui étaient avec lui, arrivèrent à l’extrémité du camp, au commencement de la veille de minuit{Héb. du milieu.} on venait seulement de poser les gardes. Et ils sonnèrent des trompettes, et ils brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYPour l’Éternel et pour Gédéon ! Et Gédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent au bout du camp, au commencement de la veille du milieu de la nuit ; on venait seulement de placer les gardes. Et ils sonnèrent des trompettes, et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Gédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent à l’extrémité du camp, au commencement de la veille du milieu, comme on venait de relever les sentinelles. Et ils sonnèrent de la trompette et brisèrent les cruches qu’ils avaient dans leurs mains.
ZAKGédéon et ses cent hommes arrivèrent à l’entrée du camp, au commencement de la seconde veille, comme on venait de poser les sentinelles ; ils sonnèrent de leurs trompes et brisèrent les cruches qu’ils avaient en main.
VIGGédéon, suivi de ses trois cents hommes, entra donc par un endroit du camp vers le commencement de la veille de minuit. Et ayant réveillé les gardes, ils commencèrent à sonner de la trompette et à heurter leurs pots de terre (cruches) l’un contre l’autre.
FILGédéon, suivi de ses trois cents hommes,entra donc par un endroit du camp vers le commencement de la veille de minuit. Et ayant réveillé les gardes, ils commencèrent à sonner de la trompette et à heurter leurs pots de terre l’un contre l’autre.
LSGGédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent aux abords du camp au commencement de la veille du milieu, comme on venait de placer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAGédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent aux abords du camp au commencement de la veille du milieu, comme on venait de relever les sentinelles ; ils sonnèrent de la trompette et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.
BPCGédéon et les cent hommes qui l’accompagnaient parvinrent aux limites du camp au début de la veille médiane ; à peine avait-on relevé les gardes, qu’ils sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches qu’ils avaient en main.
JERGédéon et les cent hommes qui l’accompagnaient arrivèrent à l’extrémité du camp au début de la veille de la mi-nuit, comme on venait de placer les sentinelles ; ils sonnèrent du cor et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGGédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent aux abords du camp au commencement de la veille du milieu, comme on venait de placer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.
CHUGuid’ôn vient avec les cent hommes qui sont avec lui, au bout du camp, en tête de la garde médiane, alors qu’ils avaient fait lever, lever les gardes. Ils sonnent du shophar et fracassent les cruches qui sont en leurs mains.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPGédéon et les cent hommes qui l’accompagnaient arrivèrent aux abords du camp de Madian vers le milieu de la nuit, alors qu’on venait de relever les sentinelles. Ils sonnèrent de la trompette et brisèrent les cruches qu’ils portaient à la main.
S21Gédéon et les 100 hommes qui l’accompagnaient arrivèrent aux abords du camp peu avant minuit, alors qu’on venait de remplacer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.
KJFGédéon, et les cent hommes qui étaient avec lui, vinrent à l’extrémité du camp, au commencement de la veille de minuit, comme on venait de poser les gardes. Ils sonnèrent des trompettes et cassèrent les cruches qu’ils avaient en leurs mains.
LXXκαὶ εἰσῆλθεν Γεδεων καὶ ἑκατὸν ἄνδρες μετ’ αὐτοῦ ἐν μέρει τῆς παρεμβολῆς ἀρχομένης τῆς φυλακῆς τῆς μεσούσης πλὴν ἐγέρσει ἤγειρεν τοὺς φυλάσσοντας καὶ ἐσάλπισαν ταῖς κερατίναις καὶ ἐξετίναξαν τὰς ὑδρίας τὰς ἐν ταῖς χερσὶν αὐτῶν.
VULingressusque est Gedeon et trecenti viri qui erant cum eo in parte castrorum incipientibus vigiliis noctis mediae et custodibus suscitatis coeperunt bucinis clangere et conplodere inter se lagoenas
BHSוַיָּבֹ֣א גִ֠דְעֹון וּמֵאָה־אִ֨ישׁ אֲשֶׁר־אִתֹּ֜ו בִּקְצֵ֣ה הַֽמַּחֲנֶ֗ה רֹ֚אשׁ הָאַשְׁמֹ֣רֶת הַתִּֽיכֹונָ֔ה אַ֛ךְ הָקֵ֥ם הֵקִ֖ימוּ אֶת־הַשֹּֽׁמְרִ֑ים וַֽיִּתְקְעוּ֙ בַּשֹּׁ֣ופָרֹ֔ות וְנָפֹ֥וץ הַכַּדִּ֖ים אֲשֶׁ֥ר בְּיָדָֽם׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !