×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 19.26

Juges 19.26 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Juges 19.26  Vers le matin, cette femme alla tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari, et elle resta là jusqu’au jour.

Segond dite « à la Colombe »

Juges 19.26  Vers le matin, cette femme s’en vint tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari, jusqu’à ce qu’il fît jour.

Nouvelle Bible Segond

Juges 19.26  Vers le matin, cette femme s’en vint tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son maître, jusqu’à ce qu’il fît jour.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Juges 19.26  Vers le matin, cette femme alla tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari, et elle resta là jusqu’au jour.

Segond 21

Juges 19.26  Au petit matin, cette femme alla s’écrouler à l’entrée de la maison de l’homme qui hébergeait son mari, et elle resta là jusqu’à ce qu’il fasse jour.

Les autres versions

Bible du Semeur

Juges 19.26  Aux approches du matin, la femme vint s’écrouler à la porte de la maison où se trouvait son mari. Elle y resta jusqu’à ce qu’il fasse jour.

Traduction œcuménique de la Bible

Juges 19.26  À l’approche du matin, la femme vint tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari, gisant là jusqu’à ce qu’il fît jour.

Bible de Jérusalem

Juges 19.26  Vers le matin la femme s’en vint tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari et elle resta là jusqu’au jour.

Bible Annotée

Juges 19.26  Et vers le matin, cette femme vint, et elle tomba à la porte de la maison de l’homme chez qui était son maître, et y resta jusqu’au jour.

John Nelson Darby

Juges 19.26  Et comme le matin arrivait, la femme vint et tomba à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son seigneur, et y resta jusqu’au jour.

David Martin

Juges 19.26  Cette femme donc, comme le jour approchait, s’en revint, et étant tombée à la porte de la maison de l’homme où était son Seigneur, elle y demeura jusqu’au jour.

Osterwald

Juges 19.26  Et, comme le jour approchait, cette femme alla tomber à la porte de la maison de l’homme où était son mari, et y demeura jusqu’au jour.

Auguste Crampon

Juges 19.26  Vers le matin, cette femme vint tomber à l’entrée de la maison de l’homme chez qui était son mari, et elle resta là jusqu’au jour.

Lemaistre de Sacy

Juges 19.26  Lorsque les ténèbres de la nuit se dissipaient, cette femme vint à la porte de la maison où était son mari, et y tomba étendue par terre.

André Chouraqui

Juges 19.26  La femme vient au tournant du matin. Elle s’évanouit à l’ouverture de la maison de l’homme, là où était son maître, jusqu’à la lumière.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Juges 19.26  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Juges 19.26  וַתָּבֹ֥א הָאִשָּׁ֖ה לִפְנֹ֣ות הַבֹּ֑קֶר וַתִּפֹּ֞ל פֶּ֧תַח בֵּית־הָאִ֛ישׁ אֲשֶׁר־אֲדֹונֶ֥יהָ שָּׁ֖ם עַד־הָאֹֽור׃

Versions étrangères

New Living Translation

Juges 19.26  At daybreak the woman returned to the house where her husband was staying. She collapsed at the door of the house and lay there until it was light.