Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 6.8

Apocalypse 6.8 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC En même temps je vis paraître un cheval pâle ; et celui qui était monté dessus s’appelait la Mort, et l’Enfer le suivait ; et le pouvoir lui fut donné sur les quatre parties de la terre, pour y faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages.
MAREt je regardai, et je vis un cheval fauve ; et celui qui était monté dessus avait nom la Mort, et l’Enfer suivait après lui ; et il leur fut donné puissance sur la quatrième partie de la terre, pour tuer avec l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.
OSTEt je regardai, et voici un cheval de couleur livide ; et celui qui était monté dessus, se nommait la Mort, et l’Enfer marchait à sa suite ; et le pouvoir leur fut donné sur la quatrième partie de la terre, pour faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt je vis, et voici venir un cheval livide ; et celui qui était assis dessus s’appelait l’immortel, et le séjour des morts l’accompagnait, et il leur fut donné autorité sur le quart de la terre pourn faire périr par l’épée et par la famine et par la mortalité, même le quart des bêtes de la terre.
LAUEt je regardai ; et voici un cheval livide{Ou vert.} et celui qui était monté dessus avait pour nom la mort ; et le séjour des morts l’accompagnait ; et il leur fut donné autorité sur la quatrième partie de la terre, pour tuer par le glaive, et par la famine, et par la mortalité{Grec par la mort.} et par les bêtes sauvages de la terre.
OLTEt je vis paraître un cheval de couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la Mort, l’Hadès le suivait. On leur donna le pouvoir sur le quart de la terre, pour en faire périr les habitants par l’épée, par la famine, par la mortalité et par les bêtes féroces.
DBYEt je vis : et voici un cheval livide ; et le nom de celui qui était assis dessus est la Mort ; et le hadès suivait avec lui ; et il lui fut donné pouvoir sur le quart de la terre, pour tuer avec l’épée, et par la famine, et par la mort, et par les bêtes sauvages de la terre.
STAet je regardai, et voici un cheval jaune, et celui qui le montait s’appelait la Mort et la Demeure-des-morts le suivait et il leur fut donné puissance de tuer le quart de la terre par le glaive, par la faim, par la maladie et par les bêtes féroces.
BANEt je regardai, et voici un cheval livide ; et celui qui le montait se nommait la Mort, et le Séjour des morts le suivait ; et il leur fut donné pouvoir sur la quatrième partie de la terre, pour tuer par l’épée et par la famine et par la mortalité et par les bêtes sauvages de la terre.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGEt voici que parut un cheval pâle, et celui qui le montait s’appelait la Mort, et l’enfer le suivait ; et le pouvoir lui fut donné sur le quart (les quatre parties) de la terre, pour tuer par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages.
FILEt voici que parut un cheval pâle, et celui qui le montait s’appelait la Mort, et l’enfer le suivait; et le pouvoir lui fut donné sur le quart de la terre, pour tuer par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages.
LSGJe regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.
SYNJe regardai et je vis paraître un cheval jaunâtre. Celui qui le montait se nommait la Mort, et le Sépulcre le suivait. On leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour en faire périr les habitants par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes féroces de la terre.
CRAEt je vis paraître un cheval de couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la Mort, et l’Enfer le suivait. On leur donna pouvoir sur la quatrième partie de la terre, pour faire tuer par l’épée, par la famine, par la mortalité et par les bêtes féroces de la terre.
BPCEt je vis paraître un cheval vert-jaune dont le cavalier s’appelait Mort ; (l’Hadès l’accompagnait). Il leur fut donné pouvoir sur le quart de la terre pour occire par le glaive, la famine et la peste, et au moyen des bêtes sauvages.
JEREt voici qu’apparut à mes yeux un cheval verdâtre ; celui qui le montait, on le nomme : la Mort ; et l’Hadès le suivait. Alors, on leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour exterminer par l’épée, par la faim, par la peste, et par les fauves de la terre.
TRIEt je vis ; et voici un cheval verdâtre, et celui qui le montait s’appelait la Peste, et l’Hadès l’accompagnait. Et il leur fut donné pouvoir sur le quart de la terre, pour tuer par l’épée, et par la famine, et par la peste, et par les bêtes sauvages de la terre.
NEGJe regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur verdâtre. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre.

CHUJe vois, et voici un cheval, un vert. Celui qui est assis dessus, son nom : la mort ; le Shéol le suivait. Puissance leur a été donnée sur le quart de la terre, de tuer par l’épée, par la famine, par la mort, par les bêtes de la terre.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPJe vois alors un cheval verdâtre; son cavalier, c’est la Mort avec, derrière elle, le Séjour des Morts. On l’autorise à exterminer un quart de la population par l’épée, la faim, l’épidémie et les bêtes de la terre.
S21Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom « la Mort », et le séjour des morts l’accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre.
KJFEt·je·regardai, et voici un cheval pale; et le nom de celui qui était assis dessus, était la Mort, et l’Enfer le suivait. Et le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, de tuer par l’épée, par la famine, par la mort, et par les bêtes de la terre.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet ecce equus pallidus et qui sedebat desuper nomen illi Mors et inferus sequebatur eum et data est illi potestas super quattuor partes terrae interficere gladio fame et morte et bestiis terrae
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTκαὶ ⸂εἶδον, καὶ⸃ ἰδοὺ ἵππος χλωρός, καὶ ὁ καθήμενος ἐπάνω αὐτοῦ ὄνομα αὐτῷ ὁ Θάνατος, καὶ ὁ ᾅδης ἠκολούθει ⸂μετ’ αὐτοῦ⸃, καὶ ἐδόθη ⸀αὐτοῖς ἐξουσία ἐπὶ τὸ τέταρτον τῆς γῆς, ἀποκτεῖναι ἐν ῥομφαίᾳ καὶ ἐν λιμῷ καὶ ἐν θανάτῳ καὶ ὑπὸ τῶν θηρίων τῆς γῆς.