×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Apocalypse 14.8

Apocalypse 14.8 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Un autre ange suivit, qui dit : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone, cette grande ville qui a fait boire à toutes les nations le vin de sa furieuse prostitution !
MAREt un autre Ange le suivit, disant : Elle est tombée, elle est tombée Babylone, cette grande Cité, parce qu’elle a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité.
OSTEt un autre ange le suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone, la grande ville, parce qu’elle a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt un autre, un second ange suivit, qui disait :« Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, Qui, du vin capiteux de son impudicité, A abreuvé toutes les nations, »
LAUEt un autre ange suivit, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ville, parce qu’elle a donné à boire à toutes [les] nations du vin de la fureur de sa fornication.
OLTEt un autre ange, un second, suivit, qui disait: «Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, celle qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son libertinage.»
DBYEt un autre, un second ange, suivit, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui, du vin de la fureur de sa fornication, a fait boire à toutes les nations.
STAEt un autre ange encore, un second, le suivit, disant : « Elle est tombée, elle est tombée la grande Babylone » qui a enivré toutes les nations du vin de feu de sa fornication. »
BANEt un autre ange, un second, suivit, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de sa fornication.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGUn autre ange le suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, cette grande Babylone, qui a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de son impudicité (sa prostitution).[14.8 Voir Isaïe, 21, 9 ; Jérémie, 51, 8. — Cette grande Babylone, Rome.]
FILUn autre Ange le suivit, en disant: Elle est tombée, elle est tombée, cette grande Babylone, qui a fait boire à toutes les nations le vin de la colère de son impudicité.
LSGEt un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !
SYNUn autre ange, un second, le suivit, qui disait : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de son impudicité effrénée.
CRAEt un autre ange suivit, en disant : " Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité ! "
BPCEt un autre ange, un second, le suivit, disant : “Elle est tombée, elle est tombée Babylone la grande, elle qui a abreuvé toutes les nations du vin de son ardente impudicité !”
JERUn autre Ange, un deuxième, le suivit en criant : "Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la Grande, elle qui a abreuvé toutes les nations du vin de la colère."
TRIEt un autre ange, un deuxième, suivit en disant : “Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui du vin de sa furieuse prostitution a abreuvé toutes les nations !”
NEGUn autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de sa débauche !
CHUUn autre messager, un deuxième, suit et dit : « Elle est tombée, elle est tombée, Babèl, la grande, celle qui faisait boire le vin de l’écume de sa puterie à toutes les nations. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPUn second ange est venu qui a dit: "Elle est tombée! elle est tombée, Babylone la Grande! celle qui enivrait toutes les nations avec sa prostitution sauvage!”
S21Un autre, un deuxième ange, le suivit en disant : « Elle est tombée, [elle est tombée], Babylone la grande, elle qui a fait boire à toutes les nations le vin de la fureur de sa prostitution ! »
KJFEt un autre ange suivait, disant: Babylone, est tombée, elle est tombée cette grande ville parce qu’elle a fait boire à toutes les nations du vin de la colère de sa fornication.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULet alius angelus secutus est dicens cecidit cecidit Babylon illa magna quae a vino irae fornicationis suae potionavit omnes gentes
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTΚαὶ ἄλλος ⸂δεύτερος ἄγγελος⸃ ἠκολούθησεν λέγων· Ἔπεσεν, ⸀ἔπεσεν Βαβυλὼν ἡ μεγάλη, ⸀ἣ ἐκ τοῦ οἴνου τοῦ θυμοῦ τῆς πορνείας αὐτῆς πεπότικεν πάντα τὰ ἔθνη.