×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jacques 4.11

Jacques 4.11 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mes frères, ne parlez point mal les uns des autres. Celui qui parle contre son frère, et qui juge son frère, parle contre la loi, et juge la loi. Si vous jugez la loi, vous n’en êtes plus observateur, mais vous vous en rendez le juge.
MARMes frères ne médisez point les uns des autres ; celui qui médit de son frère, et qui condamne son frère, médit de la Loi, et condamne la Loi ; or si tu condamnes la Loi, tu n’es point l’observateur de la Loi, mais le juge.
OSTFrères, ne médisez point les uns des autres. Celui qui médit d’un frère, et qui condamne son frère, médit de la loi, et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es point observateur, mais juge de la loi.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRNe dites pas de mal les uns des autres, frères ; celui qui dit du mal d’un frère ou qui juge son frère, dit du mal de la loi et juge la loi ; or, si tu juges la loi, tu n’es pas l’observateur, mais le juge de la loi.
LAUNe parlez pas mal les uns des autres, frères : celui qui parle mal de son frère et qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais juge.
OLTMes frères, ne parlez point mal les uns des autres: celui qui dit du mal d’un frère ou qui juge son frère, dit du mal de la loi et juge la loi; or, si tu juges la loi, tu n’es pas un observateur de la loi, mais tu t’en fais juge.
DBYNe parlez pas l’un contre l’autre, frères. Celui qui parle contre son frère ou qui juge son frère, parle contre la loi et juge la loi. Or si tu juges la loi, tu n’es pas un observateur de la loi, mais un juge.
STANe médisez pas les uns des autres, frères. Celui qui médit d’un frère ou qui juge son frère, médit de la Loi et juge la Loi. Or, si tu juges la Loi, tu n’observes plus la Loi, tu te mets audessus d’elle.
BANNe médisez point les uns des autres, frères. Celui qui médit de son frère, ou qui juge son frère, médit de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es point observateur de la loi, mais juge.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGNe parlez pas mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi, et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu t’en fais le juge.
FILNe parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi, et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu t’en fais le juge.
LSGNe parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.
SYNMes frères, ne médisez pas les uns des autres. Celui qui médit de son frère ou qui juge son frère, médit de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, tu t’en rends le juge.
CRAFrères, ne dites point de mal les uns des autres. Celui qui parle mal de son frère ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es plus un observateur de la loi, mais tu t’en fais juge.
BPCNe dites pas de mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère ou qui juge son frère parle mal de la Loi et juge la Loi. Que si tu juges la Loi, tu n’es pas observateur de la Loi, mais tu t’ériges en juge.
JERNe médisez pas les uns des autres, frères. Celui qui médit d’un frère ou qui juge son frère, médit de la Loi et juge la Loi. Or si tu juges la Loi, tu n’es pas l’observateur de la Loi, mais son juge.
TRIFrères, ne vous calomniez pas les uns les autres. Qui calomnie un frère ou qui juge son frère, calomnie la Loi et juge la Loi. Or, si tu juges la Loi, tu n’es pas celui qui pratique la Loi, mais son juge.
NEGNe parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.
CHUNe parlez pas l’un contre l’autre, frères. Qui parle contre un frère ou juge son frère parle contre la tora et juge la tora. Et si tu juges la tora, tu n’es pas un réalisateur de la tora, mais un juge.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPFrères, ne dites pas du mal les uns des autres. Celui qui parle contre son frère et se fait le juge de son frère, parle contre la Loi et se fait juge de la Loi. Mais toi qui juges la Loi, es-tu vraiment le juge ou celui qui doit obéir à la Loi?
S21Ne dites pas du mal les uns des autres, frères et sœurs. Celui qui parle contre un frère ou qui juge son frère parle contre la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu ne la mets pas en pratique, mais tu t’en fais le juge.
KJFNe parlez pas malicieusement les uns des autres, frères. Celui qui parle malicieusement de son frère, et qui juge son frère, parle malicieusement de la loi, et juge la loi; mais si tu juges la loi, tu n’es pas un exécuteur de la loi, mais un juge.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULnolite detrahere de alterutrum fratres qui detrahit fratri aut qui iudicat fratrem suum detrahit legi et iudicat legem si autem iudicas legem non es factor legis sed iudex
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTΜὴ καταλαλεῖτε ἀλλήλων, ἀδελφοί· ὁ καταλαλῶν ἀδελφοῦ ⸀ἢ κρίνων τὸν ἀδελφὸν αὐτοῦ καταλαλεῖ νόμου καὶ κρίνει νόμον· εἰ δὲ νόμον κρίνεις, οὐκ εἶ ποιητὴς νόμου ἀλλὰ κριτής.