×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Jacques 1.23

Jacques 1.23 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Car celui qui écoute la parole sans la pratiquer, est semblable a un homme qui jette les yeux sur son visage naturel, qu’il voit dans un miroir ;
MARCar si quelqu’un écoute la parole, et ne la met point en exécution, il est semblable à un homme qui considère dans un miroir sa face naturelle ;
OSTCar, si quelqu’un écoute la parole, et ne la met point en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel ;
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRcar si quelqu’un écoute et ne pratique pas la parole, il ressemble à un homme qui étudie dans un miroir le visage qu’il tient de la nature ;
LAUparce que si quelqu’un est auditeur et non observateur de la parole, il est semblable à un homme qui considère dans un miroir son visage naturel ;
OLTCar si quelqu’un écoute la Parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui considère dans un miroir son visage naturel,
DBYCar si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui considère sa face naturelle dans un miroir ;
STAEffectivement, celui qui se borne à écouter la parole et ne la met pas en pratique ressemble à cet homme qui, après avoir vu dans un miroir les traits de son visage
BANCar si quelqu’un écoute la Parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui considère dans un miroir son visage naturel ;
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCar si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,[1.23 Dans un miroir. Les miroirs étaient communs chez les anciens. Ils étaient en métal poli.]
FILCar si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,
LSGCar, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,
SYNEn effet, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,
CRACar, si quelqu’un écoute la parole et ne l’observe pas, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir le visage qu’il tient de la nature :
BPCCar si quelqu’un entend la parole et ne l’accomplit pas, il sera comparable à l’homme qui considère dans un miroir le visage dont la nature l’a doté.
JERQui écoute la Parole sans la mettre en pratique ressemble à un homme qui observe sa physionomie dans un miroir.
TRICar si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, celui-là ressemble à un homme qui regarde dans un miroir le visage que lui a donné la nature ;
NEGCar, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,
CHUSi quelqu’un est un entendeur de la parole et non un réalisateur, il ressemble à un homme qui observe le visage de sa genèse dans un miroir :
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPUn auditeur de la Parole qui ne passe pas à l’action est comme cet homme qui observait son visage dans un miroir;
S21En effet, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il ressemble à un homme qui regarde son visage dans un miroir
KJFCar si quelqu’un est un auditeur de la parole, et non un exécuteur, il est semblable à un homme considérant son visage naturel dans un miroir;
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULquia si quis auditor est verbi et non factor hic conparabitur viro consideranti vultum nativitatis suae in speculo
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTὅτι εἴ τις ἀκροατὴς λόγου ἐστὶν καὶ οὐ ποιητής, οὗτος ἔοικεν ἀνδρὶ κατανοοῦντι τὸ πρόσωπον τῆς γενέσεως αὐτοῦ ἐν ἐσόπτρῳ,