×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Timothée 1.8

2 Timothée 1.8 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Timothée 1.8  N’aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier. Mais souffre avec moi pour l’Évangile,

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Timothée 1.8  N’aie donc point honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier. Mais souffre avec moi pour l’Évangile, par la puissance de Dieu ;

Segond 21

2 Timothée 1.8  N’aie donc pas honte du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi son prisonnier, mais souffre avec moi pour l’Évangile en comptant sur la puissance de Dieu.

Les autres versions

Bible Annotée

2 Timothée 1.8  N’aie donc point honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier ; mais souffre avec moi pour l’Évangile, selon la puissance de Dieu,

John Nelson Darby

2 Timothée 1.8  N’aie donc pas honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier, mais prends part aux souffrances de l’évangile, selon la puissance de Dieu,

David Martin

2 Timothée 1.8  Ne prends donc point à honte le témoignage de notre Seigneur, ni moi, qui suis son prisonnier ; mais prends part aux afflictions de l’Evangile, selon la puissance de Dieu ;

Ostervald

2 Timothée 1.8  N’aie donc point honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier ; mais souffre avec moi pour l’Évangile, par la puissance de Dieu,

Lausanne

2 Timothée 1.8  N’aie donc point honte du témoignage de notre Seigneur, ni de moi son prisonnier ; mais prends part aux souffrances pour la bonne nouvelle, selon la puissance de Dieu

Vigouroux

2 Timothée 1.8  Ne rougis donc pas du témoignage à rendre à Notre Seigneur, ni de moi, son prisonnier ; mais souffre avec moi pour l’Evangile, selon la force (puissance) de Dieu,[1.8 Du témoignage de Notre Seigneur ; c’est-à-dire qui doit être rendu à Notre-Seigneur, en le confessant hautement, en prêchant hardiment l’Evangile. — Selon la puissance de Dieu ; selon la force, la puissance que tu recevras de Dieu. — Moi son captif. Saint Paul écrit étant prisonnier à Rome et c’est Jésus-Christ, c’est sa cause, qui l’a mis et le tient dans les chaînes.]

Auguste Crampon

2 Timothée 1.8  Ne rougis donc pas du témoignage à rendre à notre Seigneur, ni de moi, son prisonnier ; mais souffre avec moi pour l’Évangile, appuyé sur la force de Dieu,

Lemaistre de Sacy

2 Timothée 1.8  Ne rougissez donc point de Notre-Seigneur que vous devez confesser, ni de moi qui suis son captif ; mais souffrez avec moi pour l’Évangile, selon la force que vous recevrez de Dieu ;

Zadoc Kahn

2 Timothée 1.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Timothée 1.8  Μὴ οὖν ἐπαισχυνθῇς τὸ μαρτύριον τοῦ κυρίου ἡμῶν μηδὲ ἐμὲ τὸν δέσμιον αὐτοῦ, ἀλλὰ συγκακοπάθησον τῷ εὐαγγελίῳ κατὰ δύναμιν θεοῦ,

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Timothée 1.8  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

La Vulgate

2 Timothée 1.8  noli itaque erubescere testimonium Domini nostri neque me vinctum eius sed conlabora evangelio secundum virtutem Dei