×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Colossiens 4.10

Colossiens 4.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Aristarque, qui est prisonnier avec moi, vous salue, aussi bien que Marc, cousin de Barnabé, sur le sujet duquel on vous a écrit. S’il vient chez vous, recevez-le bien.
MARAristarque, qui est prisonnier avec moi, vous salue aussi, et Marc qui est le cousin de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu un ordre : s’il vient à vous, recevez-le,
OSTAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, cousin de Barnabas, pour lequel vous avez reçu des ordres ; (s’il va chez vous, recevez-le. )
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres, (s’il vient chez vous, accueillez-le),
LAUAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous reçûtes des ordres (s’il va chez vous, recevez-le),
OLTAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres. S’il vient chez vous, accueillez-le.
DBYAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, et Marc, le neveu de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu des ordres (s’il vient vers vous, recevez-le),
STAVous avez les salutations d’Aristarque, mon compagnon de prison, et celles de Marc, le cousin de Barnabas (vous avez reçu des avis à son sujet ; quand il viendra vous voir, faites-lui bon accueil),
BANAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, cousin de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu des ordres (s’il va chez vous, recevez-le),
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s’il vient chez vous, accueillez-le bien) ;[4.10 Des ordres ; c’est-à-dire des recommandations, des lettres de recommandation. — Aristarque. Voir Actes des Apôtres, 19, 29. — Marc. Voir Actes des Apôtres, 12, 12.]
FILAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s’il vient chez vous, accueille-le bien);
LSGAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s’il va chez vous, accueillez-le);
SYNAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il va chez vous, accueillez-le bien.
CRAAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des ordres. S’il vient chez vous, accueillez-le.
BPCAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il va chez vous, faites-lui bon accueil.
JERAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil.
TRIAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue ; Marc aussi, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des instructions ; s’il vient chez vous, accueillez-le ;
NEGAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s’il va chez vous, accueillez-le) ;
CHUAristarchos, mon compagnon de captivité, vous salue, et Marcos, le cousin de Bar-Naba (vous avez reçu des instructions le concernant : s’il vient vers vous, accueillez-le),
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPAristarque, mon compagnon de prison, vous salue, et aussi Marc, le cousin de Barnabé; on vous a parlé de lui, et s’il vient, recevez-le.
S21Aristarque, mon compagnon de détention, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil.
KJFAristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le fils de la sœur de Barnabas, (pour lequel vous avez reçu des ordres; s’il va chez vous, recevez-le.)
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULsalutat vos Aristarchus concaptivus meus et Marcus consobrinus Barnabae de quo accepistis mandata si venerit ad vos excipite illum
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTἈσπάζεται ὑμᾶς Ἀρίσταρχος ὁ συναιχμάλωτός μου, καὶ Μᾶρκος ὁ ἀνεψιὸς Βαρναβᾶ (περὶ οὗ ἐλάβετε ἐντολάς, ἐὰν ἔλθῃ πρὸς ὑμᾶς δέξασθε αὐτόν),