×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Colossiens 4.10

Colossiens 4.10 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s’il va chez vous, accueillez-le);

Segond dite « à la Colombe »

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil.

Nouvelle Bible Segond

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé — au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient vous voir, faites–lui bon accueil.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des ordres (s’il va chez vous, accueillez-le) ;

Segond 21

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de détention, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabas, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil.

Les autres versions

Bible du Semeur

Colossiens 4.10  Vous avez les salutations d’Aristarque, mon compagnon de prison, et du cousin de Barnabas, Marc, au sujet duquel vous avez reçu mes instructions : s’il vient vous voir, faites-lui bon accueil.

Traduction œcuménique de la Bible

Colossiens 4.10  Vous avez les salutations d’Aristarque qui est en prison avec moi, ainsi que de Marc, le cousin de Barnabas — vous avez reçu des instructions à son sujet : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil.

Bible de Jérusalem

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des instructions : s’il vient chez vous, faites-lui bon accueil.

Bible Annotée

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, cousin de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu des ordres (s’il va chez vous, recevez-le),

John Nelson Darby

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, et Marc, le neveu de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu des ordres (s’il vient vers vous, recevez-le),

David Martin

Colossiens 4.10  Aristarque, qui est prisonnier avec moi, vous salue aussi, et Marc qui est le cousin de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu un ordre : s’il vient à vous, recevez-le,

Osterwald

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, cousin de Barnabas, pour lequel vous avez reçu des ordres ; (s’il va chez vous, recevez-le. )

Auguste Crampon

Colossiens 4.10  Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, ainsi que Marc, le cousin de Barnabé, au sujet duquel vous avez reçu des ordres. S’il vient chez vous, accueillez-le.

Lemaistre de Sacy

Colossiens 4.10  Aristarque, qui est prisonnier avec moi, vous salue, aussi bien que Marc, cousin de Barnabé, sur le sujet duquel on vous a écrit. S’il vient chez vous, recevez-le bien.

André Chouraqui

Colossiens 4.10  Aristarchos, mon compagnon de captivité, vous salue, et Marcos, le cousin de Bar-Naba (vous avez reçu des instructions le concernant : s’il vient vers vous, accueillez-le),

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Colossiens 4.10  Ἀσπάζεται ὑμᾶς Ἀρίσταρχος ὁ συναιχμάλωτός μου, καὶ Μᾶρκος ὁ ἀνεψιὸς Βαρναβᾶ (περὶ οὗ ἐλάβετε ἐντολάς, ἐὰν ἔλθῃ πρὸς ὑμᾶς δέξασθε αὐτόν),

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Colossiens 4.10  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Versions étrangères

New Living Translation

Colossiens 4.10  Aristarchus, who is in prison with me, sends you his greetings, and so does Mark, Barnabas's cousin. And as you were instructed before, make Mark welcome if he comes your way.